Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 20:23
Du 20 au 22 octobre 2013
 
Nous venons de quitter le camping de Santa Teresa après un bon repas de spaghettis bolognèse.
 
Nous prenons tous les 10 ( nous sommes 3 familles) un collectivo  pour quelques € qui nous amène en moins de 30 min à Hydroelectrica, là où la route s’arrête définitivement. Seul le train passe dans la montagne pour se rendre au village de Aguas Calientes, au pied du Machu Picchu. Nous avions opté pour cette solution qui est la plus économique pour se rendre au Machu Picchu, le train étant
totalement hors de prix !
 
16 MachuPicchu1
 
Nous devons maintenant marcher 12km jusqu’au village, le long de la voie ferrée. Même si c’est plat, les cailloux et certains passages sur les rails directement au-dessus de la rivière rendent la marche un peu fatigante. On verra passer le train à 2 reprises, à quelques centimètres de nous. Les enfants suivent d’un bon rythme, Gabin aura parfois des petits coups de fatigues, Karine le porte pour l’aider. C’est tout de même plus motivant d’être plusieurs, surtout pour les enfants qui peuvent discuter entre eux.
 
16 MachuPicchu2
 
16 MachuPicchu3
 
Il fait beau et la marche permet d’admirer le paysage magnifique et la végétation tropicale qui nous entoure. On ne le sait pas encore mais le site du Machu Picchu est juste sur notre droite et en regardant bien, on devine les premières terrasses du site. On ne pourra s’en rendre véritablement compte qu’à notre retour, ayant de meilleurs repères sur la cité.
On fait une petite pause goûter à mi-chemin.
 
mp
 
Nous arrivons à Aguas Calientes vers 16h30, nous avons marché un peu plus de 3h. Aguas Calientes a été rebaptisé Machu Picchu Pueblo. Ce petit village a quelques chose de totalement dépaysant, cela nous fait penser à un petit village de station de ski, ambiance très chaleureuse le soir avec ses petites boutiques toutes illuminées.
 
16 MachuPicchu14
 
On se cherche un hôtel pas trop cher et rapidement, nous optons pour celui conseillé par d’autres voyageurs : Hostal Angie’s, situé juste en face de la place principale du village. Nous avons une chambre pour nous 4 avec salle de bain pour 80 soles (21€).
 
Après avoir pris chacun nos quartiers, nous allons sur la place acheter nos billets d’entrées pour le MP. Mais là, gros soucis, on ne veut pas nous vendre de tickets pour les enfants car nous n’avons pas les passeports originaux, seulement une photocopie couleur. Nous ne comprenons pas, pour nous adultes, cela ne pose pas de problème, mais les enfants si !!! Après plus de 30 minutes de discussion avec la police locale, ils finissent par nous accompagner à la billetterie et autorise la vendeuse à nous délivrer des tickets pour les enfants. C’est assez aberrant cette histoire, d’autant plus que Vatea et Gabin ne payent pas l’entrée vu leur âge. Bref, nous sommes soulagés après ce gros coup de stress. Nous n’imaginions pas faire les 12km de retour bredouille !
 
Nous voilà donc tous avec notre pass d’entrée pour le site (35€ par pers). Ronan et moi avons pris le billet pour accéder en haut du MP (40€), le point le plus élevé du site, la Montana. Je préférais le Wayna Picchu (la petite montagne juste face aux ruines, celle du fond sur les cartes postales), mais c’est complet et aucune place dispo avant 1 mois !!! Le Wayna picchu (montagne jeune) c’est le pain de sucre du MP, la majesté du site.
 
Il nous faut encore prendre le ticket de bus (8€) car les 4000 marches depuis le village pour monter au Machu sont raides et irrégulières, on ne se sent pas de le faire de bon matin avec les enfants. On ne prend donc qu’un aller, se disant qu’on les descendra au retour.
 
Nous allons ensuite acheter quelques provisions pour se faire des sandwichs demain, puis allons manger un morceau dans le village et enfin aller nous coucher. Demain, nous prenons le premier bus, il faut donc se lever très tôt.
 
Réveil à 4h30, nous devons être au bus à 5h car il y a déjà à cette heure très matinale une file d’attente pour le premier départ à 5h30.  
Ca grimpe sec (voir le grand zigzag sur les 1ères photos prises en haut du site), à 6h, nous sommes devant l’entrée, il y a déjà un monde de fou, les courageux qui sont monté à pied sont en fait déjà là !
 
Mais évoquons d’abord le site, le Machu Picchu, cité inca, une des 7 nouvelles merveilles du monde, appartenant à la famille des grandes cités perdues, monument précolombien le plus spectaculaire d’Amérique du Sud ! Il est impossible de venir au Pérou sans visiter ces ruines légendaires. Un site tutoyant le vide et les nuages. Bref, les superlatifs ne manquent pas pour le décrire. Le pays a célébré en 2011 le centenaire de la découverte du site. Le succès touristique ne fait qu’augmenter, menaçant le MP de dégradation. Du coup, le nombre de visiteurs est limité à 2500 par jour, ce qui est déjà trop d’après l’UNESCO.
 
Pachacutec, 9ème empereur inca, serait à l’origine de la construction du MP au XVè S. Environ 1800 personnes vivaient ici au temps de sa splendeur. En plus du développement et de l’organisation du village (garnisons, greniers, cultures, aqueducs, prisons…) les Incas édifièrent tout un système de terrasses et de canalisations pour contrôler les fortes pluies. Tout s’organisait ici selon la grande trilogie : soleil, terre, eau. C’était aussi d’excellents astrologues.
La question est, pourquoi le MP a-t-il été abandonné par les incas ? On n’a pas de certitudes mais il semblerait qu’ils aient fuit la cité de peur qu’elle ne tombe entre les mains des envahisseurs espagnols…
 
Après cette parenthèse historique, nous voici sur le site quasiment au levé du soleil. Nous découvrons le site sous la brume, d’abord  le quartier des agriculteurs avec  ses terrasses. Les lamas et les alpagas nous accueillent avec nonchalance.
 
16 MachuPicchu4
 
Nous commençons par monter vers l’Inti Punku (porte du soleil), tout en haut du siteà 1h30 de marche des ruines. La brume se lève peu à peu laissant doucement le site se dégagé, c’est magique.
 
16 MachuPicchu5
 
Nous arrivons tout en haut, essoufflés, bien que nous ne soyons pas à 3000m d’altitude.
 
16 MachuPicchu6
 
machu-picchu 2079
 
mp1
 
Nous passons tous un bon moment là-haut, admirant l’ensemble de la cité. Il y a même un petit halo solaire juste sous nos pieds. Tout est maintenant dégagé et complètement ensoleillé.
 
On redescend, direction le pont des incas, de l’autre côté. Nous avons toujours une vue d’ensemble magnifique sur le site.
 
16 MachuPicchu7
 
16 MachuPicchu8
 
16 MachuPicchu9
 
L’accès au pont est très étroit et dangereux, il est d’ailleurs interdit depuis peu de le franchir car des accidents mortels s’y sont produits.
 
16 MachuPicchu10
 
Nous nous posons sur une des terrasses en hauteur pour manger nos sandwichs. Ronan commence sa montée de la Montana (Cerro Machu Picchu) qui culmine à 3140m. Le panorama de là-haut offre une vue époustouflante sur le MP et toute la vallée qui l’entoure. Je ne ferai finalement pas l’ascension avec lui. Nous l’entendons le temps de manger, profitant de l’incroyable vue.
 
machu-picchu 2262
 
machu-picchu 2282
 
Au bout d’une bonne heure, le ciel commence à s’assombrir. Nous décidons de descendre sur les ruines pour les visiter. Théo reste avec Karine et ses enfants. Nous sommes avec Danielle et Louis.
Quelques minutes plus tard, une averse torrentielle s’abat sur nous et ne cessera plus. On fera la découverte des ruines au pas de courses sous nos ponchos de fortune (j’ai oublié de donné celui de Théo). En moins d’1h, le site sera totalement déserté !
 
machu-picchu 2335
 
16 MachuPicchu11
 
16 MachuPicchu12
 
mp2
 
A l’entrée, il y a une queue de presque 2h pour prendre le bus qui nous redescend au village. Nous n’avions pas pris nos billets retour, ce qui n’arrange rien. Une partie d’entre nous attendra là pour faire la descente en bus, Pierre, Vatea, Théo, Ronan et moi entamons les 4000 marches sous la pluie et dans la boue pour regagner au plus vite notre hôtel. Nous sommes trempés !
 
16 MachuPicchu13
 
Il nous faudra 45min pour arriver, finalement bien avant nos amis.
Une bonne douche chaude et à seulement 15h nous serons tous au lit pour une bonne sieste bien méritée et contre laquelle nous ne pouvons même pas lutter.
En soirée, nous partons tous au marcher pour racheter quelques provisions pour la route de demain et allons manger au restaurant. On ramènera des pizzas aux enfants restés dans la chambre. Nos vêtements sont trempés et nous n’avons pas de rechange, ils sont donc mieux au chaud et au sec dans leur pyjama.
La nuit sera bien reposante pour nous tous. Le lendemain, avec nos habits mouillés, nous entamons dès 9h30 les 12km qui nous ramène au camping et donc vers notre maison roulante. Le soleil est timidement revenu, même si une pluie fine se pointe de temps en temps, nos affaires peuvent sécher directement sur nous.
Voilà, le Machu Picchu était pour nous une belle aventure dans tous les sens du terme, cela faisait partie des incontournables de notre voyage, on l’a fait et ça restera un grand moment !!!
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemble-autrement-au-bout-du-monde - dans Perou
commenter cet article

commentaires

Emmanuel Clément 03/12/2013 14:23

Une sacrée marche pour les enfants, et Vatea qui doit avoir 7 ans.... BRAVO les enfants.

Voyance amour 28/11/2013 11:13

Agréablement surprise par la découverte de votre site si joli et tellement original , tout y est bien conçu et très beau avec beaucoup de choix, c’est une merveille .

Jean horizon 20/11/2013 20:28

Machupicchu je ne pourais jamais l'oublier , elle est tout simplement magnifique , vous avez la eu la chance d'y avoir été.

nounou 20/11/2013 09:34

Ma gni fi que , quel courage de faire tout cela à pied , une longue piste dès votre retour en Belgique ne doit plus vous faire peur.
Gros bisous à vous quatre.