Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 00:09

Du 9 au 15 avril 2013

 

Le passage de frontière :

 

Il est 13h, nous avons quitté San Ignacio il y a ½ heure. Cela se passera relativement facilement, en moins d’1h nous aurons bouclé les démarches.

Ce qui nous aura posé le plus de soucis sera le changement d’argent. La commission que se prennent tous les changeurs est importante, mais nous n’avons pas eu le choix et avons pris le minimum pour pouvoir payer le passage de la frontière et l’entrée à Tikal car entre les 2, il n’y a rien !

 

1 Tikal

 

Nous commençons donc par changer l’équivalent de 200€ sur le parking devant le poste du Belize.

Ensuite présentation des passeports. Nous apprendrons que le garde à la frontière du Mexique-Belize avait inscrit que nous ne pouvions pas aller plus loin que le Belize. Comme je l’avais expliqué, il avait fait preuve de mauvaise volonté pour comprendre ce qu’on lui disait. Bref, après une angoisse de quelques minutes, la douanière nous tamponne le passeport pour pouvoir entrer au Guatemala, ouf !

Présentation de la carte grise du véhicule ensuite, puis de la fumigation, un vrai car-wash. C’est finalement le plus long dans les démarches, il faut remplir des papiers, donner une photocopie du permis international, du passeport et de la carte grise (heureusement que nous avons tous ça sous la main en plusieurs exemplaires, merci nounou).

Nous payons pour Mauro, le douanier vient ensuite vérifier l’intérieur. Tout va bien, on passe, nous avons droit à 90 jours !

 

 

Tikal :

 

guate

 

On roule environ 2h30 pour se rendre sur le site. La végétation est de plus en plus luxuriante, il y a très peu d’habitation et aucun commerce.

Des panneaux sur la route indiquent qu’il peut y avoir des traversées de serpents, jaguars, dindons,...

 

1 Tikal1

 

Nous arrivons à l’entrée du site, c’est un parc naturel, il faut payer un droit d’entrée par 24h, 50 Quetzals (5€) par personne (gratuit pour les ninos).

C’est immense, un vrai labyrinthe perdu dans la jungle, nous sommes à 64km de la ville la plus proche.

  

On se pose au camping, nous sommes les seuls, il est 16h30. On fera un petit tour dans le parc, mais pas le droit d’entrer vraiment sur le site ce soir, juste autour. On y verra des perroquets, toucans, des coatis, des dindons et des singes araignées. Lorsque la nuit tombe ici, l’obscurité est totale et le fait de se sentir au milieu de la jungle, loin de tout, nous donne une étrange sensation, ajouté à cela le cri des singes hurleurs.

 

 

Tikal est l'un des plus grands sites archéologiques et centres urbains de la civilisation maya précolombienne, la cité fait 16km2. Il est situé dans la région archéologique du bassin du Petén dans ce qui constitue maintenant le nord du Guatemala. C’est un Parc National inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO qui couvre une superficie de 576km2.

Tikal était la capitale d'un État conquérant qui fut l'un des royaumes les plus puissants des anciens Mayas[]. Bien que l'architecture monumentale du site remonte jusqu’au IVe siècle av JC, Tikal n’atteignit son apogée qu’au cours de la période classique entre 200 et 900 de notre ère. À cette époque, la ville dominait politiquement, économiquement et militairement, une grande partie de la région maya, tout en interagissant avec d’autres régions de toute la Mésoamérique comme la grande métropole de Teotihuacan dans la lointaine vallée de Mexico.

 

tikalair

 

Les ruines se trouvent dans les forêts tropicales du nord du Guatemala qui ont constitué le berceau de la civilisation maya des basses terres. La ville elle-même était située sur des sols riches et fertiles et contrôlait sans doute une route commerciale naturelle, orientée est-ouest et traversant toute la péninsule du Yucatán.

 

Parmi les arbres les plus remarquables du parc de Tikal citons le gigantesque Kapok (Ceiba pentandra) l'arbre sacré des Mayas, le cèdre tropical Cedrela (Cedrela odorata) et l’Acajou du Honduras (Swietenia macrophylla).

 

1 Tikal2

 

1 Tikal3

 

En ce qui concerne la faune, on peut y voir régulièrement l’agouti commun, le coati à nez blanc, le renard gris, l’atèle de Geoffroy, le singe hurleur, l’aigle forestier, le faucon, le dindon ocellé, divers pénélopinés, toucans, perroquets verts, ainsi que les fourmis champignonistes. Les jaguars, les jaguarondis, et les pumas se déplacent également dans le parc. Pendant des siècles, cette ville a été entièrement recouverte par la jungle.

 

    tikal

 

A 6h du matin, nous sommes debout et prêt pour la visite. Il faut compter 4h pour voir l’ensemble des principaux édifices. Nous avons marché presque 5. Contrairement aux sites que nous avions fait au Mexique, tout est disséminé dans la forêt, il faut marcher beaucoup d’un lieu à un autre. Les sentiers sont balisés, mais on peut vite se perdre dans cette immensité, les monuments ne sont pas très bien indiqués, même avec la carte du parc, ça n’est pas du tout évident.

 

 

Nous découvrons en premier La Grand Place, le cœur de Tikal, avec :

 

1 Tikal4

 

-le Temple I (temple du grand jaguar) mesurant 47m de haut, c’est une pyramide funéraire dédiée à un des plus grand roi de Tikal.

 

1 Tikal5

 

-En face, le Temple II (temple des masques) mesurant 38m et dédiée à l’épouse du souverain.

 

1 Tikal6

 

 -l’Acropole Nord, repose sur une plate-forme de 100 m × 80 m, qui remonte à l'Époque préclassique. Huit petits temples-pyramides sont groupés autour d'un patio.

 

1 Tikal7

 

-l’Acropole Centrale, complexe situé au sud de la Grande place a près de 215 m de long. Des édifices, qu'on désigne sous le nom de «palais», sont groupés autour de six patios reliés par des passages ou des escaliers.  

 

1 Tikal8

 

-de nombreuses stèles.

 

-le Temple III, 65 m de haut. Le temple proprement dit se dresse sur un socle pyramidal à trois degrés. On atteint normalement le sommet par une piste difficile (l'escalier ayant presque disparu); il offre un remarquable point de vue sur le reste du site, mais nous n’aurons pas cette chabce car il est en restauration.

 

        1 Tikal12

 

Plus loin, le temple V (25m), dernier des grands temples-pyramides de Tikal à avoir été découvert, également connu sous le nom de Temple des inscriptions, car sur le panneau central de la crête figure une des plus longues inscriptions du site. Les glyphes de cette inscription ont un caractère monumental : ils sont larges de 85 cm. Elle couvre 1905 années d'histoire et plonge dans un passé légendaire : la première date remonte à 1139 av. J.-C.

 

1 Tikal9

 

L’Acropole Sud et la Place des Sept Temples.

 

1 Tikal10

 

Le complexe du Monde Perdu, les archéologues l'ont baptisé ainsi parce que la jungle environnante évoquait le roman du même nom d'Arthur Conan Doyle. Haute de 30 m, la Pyramide du monde perdu constitua jusqu'au VIIe siècle le plus grand édifice de Tikal. Elle se situe dans la partie sud-ouest du noyau central de Tikal.

     

1 Tikal11

 

Le Temple IV est la plus grande pyramide construite dans toute la région maya au VIIIe siècle, et tel qu'il est actuellement, il constitue la plus haute structure pré-colombienne des Amériques. La vue depuis le sommet y est à couper le souffle. On peut voir au loin les Temples I, II et III.

 

guatemala 9809

 

1 Tikal13

 

Voilà, après plus de 4h de marche dans la forêt, nos jambes commencent à fatiguer.

 

1 Tikal14

 

On décide de rentrer au camping-car, surtout qu’il est presque midi et que nos estomacs aussi crient famine. On ne visitera dons pas les autres édifices et groupes du site qui sont moins connus. On mettra pas mal de temps à regagner le camping vu que le temple 4 est à l’opposé.

 

1 Tikal15

 

Nous mangeons donc rapidement et prenons ensuite la route vers Flores pour se ravitailler et passer dans un distributeur.

 

 

 

Poptün :

 

En fin de journée nous nous arrêtons à Poptun, après 2h de route, au camping finca Ixobel. Un endroit à ne pas rater pour les voyageurs car beaucoup de monde font halte à cet endroit.

 

2 Poptün

 

Le camping est en fait un centre écotoursitique au milieu de la forêt, il y a un hôtel, des cabanas et des dortoirs. Le domaine est vaste.

 

2 Poptün5

 

2 Poptün1

 

2 Poptün2

 

rio D1

 

2 Poptün3

 

2 Poptün4

 

rio D

 

2 Poptün6

 

Il y a aussi une petite lagune naturelle, un centre équestre, des jeux pour les enfants, des animaux partout (perroquets, lézards, serpents…) Au centre, l’acceuil et le restaurant : ici tout le monde est comme chez soi, tables, chaises, hamacs, ping pong, jeux de société, livres, wifi… et une cuisine ou tout le monde se sert ce qu’il veut. Le principe est la confiance : on commande à la cuisinière (boisson, smoothies, repas complet, gateau,…) et on note sur notre fiche ce qu’on consomme. A la fin du séjour, on règle le tout.

 

Ici tout est très bon marché, on se fera donc 5 jours de bivouac à 6€ et plusieurs restos (à 3€ l’hamburger maison et frites, pourquoi s’en priver).

 

2 Poptün7

 

Il fait une chaleur torride, quasi insupportable, se caler à l’accueil sous les ventilo c’est vraiment agréable, les grande tables seront parfaites pour faire durant ces 5 jours pas mal d’école et la mise à jour du blog. En fait ici, c'est un petit paradis tranquille, mis à part les scorpions dans le lavabo et la douche avec les grenouilles! Mais c'est ça l'aventure!!!

 

rio D2

 

Ce qui devait être une simple halte s’est donc bien prolongée, il est temps maintenant de rouler vers Rio Dulce…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemble-autrement-au-bout-du-monde - dans Guatemala
commenter cet article

commentaires

nounou 26/04/2013 17:14

Quel aventure surtout dans la jungle, on a envie d'y être sauf de faire 4 heures de marche.
Que les enfants sachent bien jouer au échec, papy va les attaquer à leur retour.
Gros bisous à vous tous.