Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 14:21

Du 11 au 14 novembre 2013  

Après avoir découvert le lac Titicaca côté péruvien à Puno, nous le longeons et traversons quelques villages sympathiques avant d’arriver à la frontière bolivienne, une des plus faciles depuis le début du voyage. Il nous faut moins de 30 minutes pour effectuer les démarches habituelles. Seul bémol : pas d’assureur pour le camping-car dans les parages, il nous faudra attendre d’être à La Paz dans quelques jours…

1 frontera et Copacabana1

1 frontera et Copacabana

Nous voilà donc en Bolivie, pays que je redoutais un peu par tout ce qu’on avait entendu dire : le froid, l’austérité des habitants, la pauvreté et le fait que ce soit très peu développé à tout niveau.

Bref, nous avons tout de même hâte de découvrir ça par nous-mêmes.

Nous arrivons à Copacabana en milieu de journée. C’est un petit village plein de charme et assez baba cool situé au bord du lac Titicaca et dont le nom n’a rien avoir avec son homologue de la plage Brésilienne de Rio de Janeiro.

Notre bivouac sauvage est assez sympa puisque nous sommes garés aux abords du village, face au lac, sur la plage, presque les pieds dans l’eau et devant un hôtel dont nous bénéficions du wifi.

1 frontera et Copacabana3

Un village comme on les aime, à taille humaine, et en allant nous y balader, nous découvrons avec joie que l’artisanat est ici encore moins cher qu’au Pérou, c’est en fait le pays le meilleur marché de toute l’Amérique du sud. Nous flânons dans la rue principale en direction de la place où se trouve une jolie cathédrale mauresque d’un blanc éclatant avec ses dômes mudéjars azulejos bigarrés. La porte d’entrée sculptée est impressionnante.

1 frontera et Copacabana2

Il fait doux et nous profitons du superbe coucher de soleil sur le lac.

Le lendemain matin, nous avions prévu de partir visiter l’Isla del Sol. Le bateau est à 8h30 et il faut presque 2h de navigation avant d’atteindre l’île.

C’est sur cette île que son apparut mystérieusement le 1erhomme et la 1ere femme incas, à la demande du soleil (voir l’article précédent sur le lac Titicaca). Aujourd’hui encore, pour les Aymara et Queshua du Pérou et de Bolivie, cette légende relate l’histoire de la création.

Sur la lancha qui nous amène sur l’île, nous faisons connaissance avec un petit groupe de backpackers français : Sad, Max, Tanguy et Gaetano.

1 frontera et Copacabana4

Nous sympathisons bien tous ensemble et partons à la découverte de l’île avec eux. Il faut plus de 3h de marche pour la traverser du nord au sud par le « sentier des crêtes » ou la Ruta Sagrada de la eternidad del sol. La balade offre des points de vue magnifiques, notamment sur la cordillère royale dont on aperçoit les hauts sommets enneigés et le fameux Illampù du haut de ses 6368m..

1 frontera et Copacabana5

Le sentier est bien balisé et on marche le long des eucalyptus dégageant une bonne odeur d’encens, admirant au passage les cultures en terrasses et les plaines arrides.

1 frontera et Copacabana6

1 journée, c’est juste pour visiter tout ce que l’île possède car il y a pas mal de vestiges anciens, 2 musées,… L’île doit faire 8km dans sa longueur mais la marche se fait plus lente à cause des 4000m d’altitude. Aucun véhicules ne circulent ici, les déplacements se font à pied, avec des mules ou en bateau puisqu’il y a de nombreux petits ports sur l’île.

1 frontera et Copacabana7

A mi-chemin, nous nous arrêtons tous pour manger. Nous sommes redescendus sur  une petite plage, bahia Cha’lla et une habitante propose de nous cuisiner de délicieuses truites du lac fraîchement pêchées.

1 frontera et Copacabana8

J’avais prévu des sandwichs mais vu le prix des plats ici, je me laisse tenter. Sans regret, je crois que c’est la meilleure truite de ma vie. Un plat copieux avec un bon morceau de poisson coupé en filet, merveilleusement assaisonné et accompagné de frittes maisons et de petits légumes frais, un régal !!! Et tout ça pour 3€ !

Complètement repus, nous devons pressés le pas pour le reste du trajet car le dernier bateau de la journée est à 16h, il ne faut pas le manquer sous peine de devoir dormir sur l’île. L’idée n’est pas déplaisante mais nous n’avons rien prévu…

1 frontera et Copacabana9

Nous terminons la marche par des belles vues sur l’Isla de la Luna située juste en face et toujours sur les pics enneigés de la cordillère royale. Nous arrivons au port sud de Yumani en empruntant un grand escalier inca où la fille et le fils du soleil nous saluent. Nous prenons la lancha juste à temps, nous sommes lessivés et profitons du trajet pour se prélasser au soleil.

1 frontera et Copacabana10

1 frontera et Copacabana11

Au retour, je fais une dernière balade dans le village avec Sad. Les macramés ici sont superbes et à des prix défiants toutes concurrence. J’en profite donc pour faire un petit stock de pierres.

En soirée, nous nous retrouvons tous au camping-car pour partager un apero.

Nous sommes bien dans ce petit village et décidons de rester 1 journée de plus. Au réveil, on fait donc un peu d’école. Pierre part ensuite avec Vatea escalader le cerro calvario (3966m) qui domine le village. 1 bonne heure de marche et de montée raide avant d’atteindre un point de vue superbe sur la baie de Copacabana.

1 frontera et Copacabana12

1 frontera et Copacabana13

L’après-midi, on se promène dans les rues commerçantes et allons retrouver nos amis français.

Le soir, nous allons ensemble au resto où pour 2,5€ nous aurons droit à un menu complet (soupe, truite et légumes, crêpe au sucre).

Le matin, nous récupérons notre linge à la lavanderia et embarquons avec nous à bord de Mauro nos 4 amis français. En route vers la capitale la plus haute du monde : La Paz !

1 frontera et Copacabana14

En chemin, il nous faut traverser le lac Titicaca à hauteur du détroit de Tiquina. Là, des radeaux permettent la traversée des véhicules et des passagers. A la vue de ces barques, on prend un peu peur, elles ne paraissent pas très solides, les planches sont déglinguées et on imagine mal Mauro et ses 4 tonnes là-dessus. Bon, d’autres camping-cars sont passés avant nous et on voit des bus emprunter ces mêmes barques, on essaie donc de se rassurer et serrons les fesses durant les 20 minutes de traversée.

1 frontera et Copacabana15

Heureusement que les copains sont là pour détendre l’atmosphère. On embarque aussi avec des motards norvégiens avec qui on discute.

1 frontera et Copacabana16

Après ce passage stressant, nous continuons notre route et nous arrêtons sur un joli point de vue pour partager des sandwichs. 

1 frontera et Copacabana17

Nous arrivons vers 15h à La Paz où nous nous garons à l’aéroport à près de 4058m. Bivouac cependant tranquille à 30 minutes en collectivo du centre ville.

Nous saluons nos amis qui partent se trouver un petit hôtel dans le centre, on se donne rendez-vous le lendemain pour visiter la ville ensemble…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemble-autrement-au-bout-du-monde - dans Bolivie
commenter cet article

commentaires

voyance par mail 02/06/2016 15:52

Je découvre ton blog et je suis très intéressée par toutes ces ressources.

halima 29/03/2014 17:10

Bonjour, je n'ai pas encore vu votre site en détail, je le ferai car il a l'air très intéressant..... Kika (Malika) m'a fille m'a dit que vous lui avez donné une clé USB avec 8000 livres ! j'adore
lire des livres , je suis donc très touchée par votre geste ! Merci.

E.Clément 14/01/2014 16:39

Excellent reportage :)

Despont Lili 24/12/2013 19:12

Encore de beaux paysages !!!!je me prepare pour passer le reveillon seule tranquillement , le jour de noel en famille ! Ou que vous soyez JOYEUX NOEL a vous 4 BISOUS

nounou 24/12/2013 18:32

"J’en profite donc pour faire un petit stock de pierres"
Tu n'as pas assez avec un ?
Bisous à vous tous.