Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 17:40

                   

Du 15 novembre au 5 décembre 2013

 

Après cette première nuit sur le parking de l’aéroport où nous avons bien dormi malgré l’altitude et le peu d’avions qui passent, nous prenons un collectivo qui nous amène directement dans le centre ville pour quelques bolivianos.

La Paz est la capitale la plus haute du monde qui s’étage de 3200 à 4000m. La Paz est la capitale gouvernementale bolivienne alors que Sucre est la capitale constitutionnelle.

Nous sommes arrivés par les plaines pelées de l’altiplano et donc dans la banlieue d’El Alto. C’est la cité populaire peuplée de paysans et de migrants, très très animée où se trouvent un des plus gros marché de la ville. C’est ici que se trouve aussi l’aéroport, c’est pourquoi nous sommes à 4035m d’altitude.

 

2 La Paz

 

Durant le trajet en collectivo, on peut admirer le magnifique paysage qui entoure La Paz, située elle dans un canyon en contrebas. Au passage de la route qui descend vers le centre, le mirador d’El Alto  permet de voir le canyon qui abrite la ville et les pics enneigés qui l’entourent, c’est saisissant ! Le premier aperçu de la ville coupe le souffle, elle est accrochée aux parois de la gorge et descend en pente raide, au loin on peut apercevoir le sommet enneigé du majestueux mont Illimani (6402m).

 

Nous sommes sur la place San Francisco, nous avons rendez-vous avec nos amis français mais après plus de 30 minutes d’attente, on ne les voit pas arriver. On décide de démarrer notre visite de la ville.

C’est ici que se trouve la plus belle église coloniale de la ville, dont l’architecture (façade baroque) est bien plus intéressante que la cathédrale. Située au pied de l’avenue au trafic le plus intense, c’est ici en général qu’on lieu diverses manifestations, spectacles, meetings…

 

2 La Paz1

 

Nous marchons ensuite vers la rue la plus animée de la ville, calle Sagarnaga, où se trouve les boutiques artisanales et le marché des sorcières (mercado de las brujas). Là, sur des étals, toutes les herbes, pierres magiques, potions mystérieuses, fœtus de lamas, sont vendus pour soigner des maux divers. On enterre aujourd’hui encore un fœtus de lama sous chaque nouvelle construction en offrande à la pachamama (la terre mère). J’achète ici des feuille de coca pour le mate et un cuillère avec lequel on le consomme. Pierre s’offre une housse pour son charango à moins de 4€.

 

2 La Paz8

 

Nous allons ensuite voir le musée de la coca. Un peu monotone pour les enfants, mais on y apprend dans un cahier traduit en français  et une expo de photos pleins de choses sur son histoire, ses propriétés, ses dérivés,… Le coca-cola, inventé en 1885, ne contient plus de cocaïne mais paraît-il toujours des feuilles de coca pour le goût !

 

2 La Paz2

 

Nous trouvons dans une petite galerie commerciale un petit snack où ils vendent pour 3x rien des empenadas, sorte de chaussons fourrés à la viande, au fromage ou aux légumes. Les enfants adorent.

Nous partons à la recherche d’un magasin de photo. Il nous faut un nouvel objectif pour le Nikon, cela fait un moment qu’il est cassé, il ne s’accroche plus correctement au boitier et ne fait plus la mise au point. Les photos sont des souvenirs importants, l’achat d’un bon objectif est primordial. On tourne pas mal dans la ville sans vraiment trouver notre bonheur. Au passage, on longe tout le prado Edouardo Avaroa). Nous finissons donc dans le quartier de Sopocachi. On souscrit l’assurance pour 2 mois pour le camping-car, on fait quelques courses dans un petit supermarché et on repart en collectivo vers l’aéroport (à la plaza Isabel La Catolica, c’est le départ du collectivo et il n’y a pas trop de monde).

Le soir, nos amis français viennent nous rendre visite. Super sympa, ils ont un cadeau pour les enfants, et bonne pioche, c’est leur héro du moment : Iron Man !

Ils nous proposent de partir avec eux le lendemain matin faire la descente de la mort en VTT. Je suis bien tentée mais les enfants sont morts de peur pour moi et je décide de ne pas y aller finalement.

Notre 2ème journée dans La Paz sera consacrée à nouveau à la recherche de notre objectif qu’on finit par trouver dans un tout petit magasin spécialisé Nikon, ça n’est pas tout à fait l’objectif qu’on souhaitait mais ça fera l’affaire. Dorénavant, on utilisera l’Iphone pour prendre des photos des plans larges. Nous mangeons un morceau dans le centre et visitons après la Plaza Murillo et sa cathédrale très simpliste. A côté, le palais présidentiel fait face à une statue du président Villaroel, qui fut pendu à un lampadaire de la place en 1946. Nous prenons une petite glace dans un petit café de la plaza.

 

2 La Paz3

2 La Paz4

2 La Paz5

 

Nous partons ensuite, traversant une zone de marché, vers la calle Jaèn, c’est ici le vieux quartier colonial dont il ne reste plus grand-chose. Mais cette rue bourrée de charme, pavée de galets abrite quelques musées intéressants. Malheureusement, ils sont pour la plupart fermés à cause de travaux de rénovation. C’est le cas du musée de la musique ou celui des métaux précieux.

 

2 La Paz6

 

Avant de rentrer, nous refaisons un petit détour par la ruelle des boutiques artisanales. Il y a des animations dans le centre avec spectacles et danses folkloriques.

 

2 La Paz7

2 La Paz9

 

La Paz doit une bonne partie de son charme à l’animation de sa vie quotidienne. En journée, des femmes aux longues tresses noires, coiffées d’un chapeau melon et portant des châles aux couleurs vives déambulent dans les ruelles escarpées du centre. Des hommes, eux, poussent des chariots surchargés, bravant la circulation et la pollution.

La pluie fait son apparition dans la soirée. Après le repas du soir, on voit arriver Audrey, Gaël et Jules qui partent le lendemain en Amazonie.

Nous papotons le lendemain matin avec eux avant de quitter l’aéroport pour le sud de la ville. Il y a là un hôtel qui accueille les camping-cars pour environ 10€/jour. L’occasion d’avoir du wifi, de rencontrer sans doute d’autres voyageurs et de visiter à quelques minutes de là, la vallée de la lune…

 

 

La vallée de la Lune: Hôtel Oberland

 

En effet, l’endroit est impressionnant, l’hôtel est tenu par un suisse, c’est parait-il le plus luxueux de La Paz, on comprend ! Il est situé à une 10aine de km du centre dans le quartier chic et très tranquille de Mallasa. Le paysage autour est superbe, des montagnes ocres, la vallée de la lune  et une vue sur la muela del diablo (molaire du diable, un affleurement rocheux).

Nous avons des douches chaudes super clean, un jacuzzi, sauna, une piscine couverte donnant sur le jardin et les montagnes en fond, de l’électricité, un beau jardin avec des jeux pour enfants, un terrain de volley et même un petit snack à la réception où l’on peut manger de délicieuses glaces  pour 1,5€.

 

vallé de la lune

vallé de la lune2

vallé de la lune1   

3 Vallée de la lune + oberland2

 

Un matin, nous allons visiter la Valle de la Luna. C’est un étrange labyrinthe, un canyon dont les eaux ont érodé la roche en centaines de cheminées de fées et pitons filiformes. Plusieurs espèces de cactus poussent ici dont le choma hallucinogène (cactus de San Pedro).

 

3 Vallée de la lune + oberland8

3 Vallée de la lune + oberland9

3 Vallée de la lune + oberland10

 

Le sentier aménagé est l’occasion d’une balade paisible de 2h entre les formations rocheuses avec en toile de fond de cette forêt minérale ocre clair qui contrastent avec les montagnes rougeoyantes alentours et La Paz au loin.

 

3 Vallée de la lune + oberland11

3 Vallée de la lune + oberland12

3 Vallée de la lune + oberland13

3 Vallée de la lune + oberland14

3 Vallée de la lune + oberland15

3 Vallée de la lune + oberland16

3 Vallée de la lune + oberland17

3 Vallée de la lune + oberland18

 

Nous décidons de rester 1 jour ou 2 de plus histoire de s’avancer sur l’école et l’envoi des évaluations au CNED. Mais finalement, ce qu’on pensait être un court séjour à Hôtel Oberland va tourner en séjour longue durée.

 

3 Vallée de la lune + oberland1

 

Un soir, alors que nous commandions de délicieuses pizzas faites par un italien installé là depuis quelques mois, je me rends compte que j’ai perdu ma carte bancaire. On cherche partout dans le camping-car mais elle reste introuvable. Le lendemain matin, j’appelle Jacquie pour qu’elle fasse opposition et s’occupe d’en commander une nouvelle rapidement.

Notre moral en prend un coup car il faudra surement plus d’une semaine avant de recevoir la carte. C’est le week end, 4 jours pour la refaire, au moins 2 jours en DHL pour qu’elle arrive… Bref,on est pas parti et cette nouvelle nous plombe un peu. C’est fou ce qu’on a pris gout à la liberté, liberté de bouger quand on veut pour aller où on veut.

Nous allons aussi changer les dollars que nous avions en cas de besoin et allons faire quelques courses au grand supermarché du coin, le « Ketal hypermercado ». Nous devrions être tranquille pour la semaine.

Durant les jours qui passent, nous occupons notre temps à faire beaucoup d’école, la mise à jour du blog, se prélasser dans le jacuzzi. On fait du rangement, des lessives, du ménage et Pierre refait les jointures des vitres au silicone. L’hôtel accueillant aussi les réceptions, les mariages, ça nous fait de l’animation.

 

3 Vallée de la lune + oberland

 

Nous voyons défiler pas mal de monde, il y a des jours où nous sommes seuls dans la cour, d’autres ou nous sommes 9, comme lorsque « Le raid des baroudeurs » sont arrivés ! Un convoi de 5 camping-cars venus sur le continent pour un trio de 3 mois ! Nous sympathisons bien avec l’équipe technique de cette équipe. Pierre a d’ailleurs trouvé son futur job ;-)

 

3 Vallée de la lune + oberland3

 

Mais nos meilleurs moments à Oberland, c’est lorsque nous avons fait la connaissance de 2 familles françaises voyageant comme nous. D’abord « Landanol », Anne et Olivier roulant à bord d’un landrover. Puis les « NOCYBB110 », Nadine, Steph et leurs 3 filles, Honorine, Cybelia et Colombe.

 

3 Vallée de la lune + oberland4

 

On passe pendant plusieurs jours de très bons moments tous ensemble, barbecues, école à plusieurs, atelier macramé, piscine… Anne coupe même les cheveux de Vatea.

 

3 Vallée de la lune + oberland5

3 Vallée de la lune + oberland7

 

Mais vient le moment où tout le monde doit partir, nous sommes à nouveau seuls et le temps commence à nous sembler long. Cela fait 12 jours que l’on attend notre carte et elle n’est toujours pas arrivée, on s’inquiète. La banque nous apprend que le colis est aux USA. Il faut patienter, mais le colis express prend du temps, nous avons pourtant payé 60€ pour l’avoir sous 48h !!!

Ouf, le lendemain après-midi, l’hôtel nous avertit que la carte est arrivée, il faut aller la chercher à La Paz. Nous partons illico en taxi.

Une dernière journée à Oberland, le plein de courses, ménage et nous partons tôt le matin en direction de Oruro, plus au sud de la Bolivie…

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemble-autrement-au-bout-du-monde - dans Bolivie
commenter cet article

commentaires

voyance en ligne email 26/10/2017 14:44

Je découvre ton blog et je suis très intéressée par toutes ces ressources.

voyance par mail gratuite 02/06/2016 15:51

Merci pour tous ces conseils, je vais essayer de les appliquer !

Emmanuel Clément 14/01/2014 16:52

De superbes rencontres encore.... ça donne envie de partir :)

nounou 09/01/2014 21:18

C'est quoi le futur job de pierre ? essayeur de jacuzzi ?

Gros bisous à vous tous