Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 04:07

Du 24 novembre au 2 décembre

 

 

Le 23 et 24 novembre (Santa Cruz) :

Nous sommes partis de San Fransisco dans la soirée, on s’est très vite rendu compte que des bivouacs en bord de plage sur la côte Californienne seraient difficiles à trouver. Il y a beaucoup de State Beach, ce sont des zones protégées gérées par l’état, en général l’entrée est payante et il est rarement possible d’y stationner de nuit. Les campings des State beach sont eux hors de prix pour des prestations très pauvres, mis à part la vue sur l’océan, il faut compter entre 40 et 60$.

Après donc quelques désillusions sur la route, on finit par atterrir à Santa Cruz. On trouvera un bivouac dans une petite rue résidentielle tranquille juste en face de la plage.

Le lendemain, on admirera les surfeurs non loin du phare faisant office de surfing museum au bord d’une falaise. On ira ensuite se garer en face du boardwalk, le parking coute 5$ pour toute la journée. On fera une lessive puis on ira se balader sur la jetée et dans le boardwalk, sorte de petit parc d’attraction très animé en face de la plage.

Nous partirons ensuite vers Marina pour y faire des courses et stationner au Walmart pour la nuit.

 

santa cruz

 

map sf a la

 

santa cruz1

 

santa cruz2

 

santa cruz3

 

santa cruz4

 

 

Le 25 novembre (Monterey et Carmel) :

Monterey, c’est une baie qui abrite un canyon sous-marin profond de 4000m, c’est pour cela que cette zone est un grand sanctuaire marin d’une incroyable richesse : loutre, otaries, éléphants de mer, phoques et une kyrielle de poissons de toutes sortes, ainsi que des baleines grises et bleues suivant la saison, elles partent du Canada pour les eaux chaudes du Mexique.

L’aquarium de Monterey est très réputé d’ailleurs, les chercheurs possèdent le robot performant Alvin, le sous-marin qui a photographié l’épave du Titanic.

Monterey c’est aussi la ville chère à l’écrivain John Steinbeck.

On se baladera à Fisherman’s wharf, cette jetée en bois est composée d’anciennes maisons de pêcheurs toutes reconverties en boutiques et restos où l’on propose la fameuse Clam Chowder (soupe de poisson) servie dans un pain creusé, hummm délicieux. Tout au bout du Wharf, les otaries et pélicans se prélassent au soleil attendant les déchets des pêcheurs. Théo fera la connaissance de charmants Aras.

Un peu plus tard dans la journée on se rendra  à Pacific Grove pour aller voir le Monarch Grove Butterfly Sanctuary : de octobre à mars, des dizaines de milliers de papillons monarches se regroupent le long de la côte californienne dans les eucalyptus pour hiberner. Ils naissent au Mexique et viennent ici pour se reproduire avant de mourir.

Dans la soirée, nous arrivons à Carmel, un repaire de millionnaire, tout ici est richesse et prospérité, la ville est aussi protégée que l’Acropole. On y interdit les néons, les panneaux publicitaires, les feux de signalisation et même les boîtes aux lettres car c’est trop laid !!! On y interdit aussi de marcher en talons aiguilles et de manger une glace dans la rue, mais Clint Eastwood supprima cette interdiction aberrante lorsqu’il fût le maire en 1986. Il habite toujours Carmel.

Nous visitons donc cette ville de riche avec ses jolies boutiques et apercevons même une horloge Rolex géante sur le trottoir.

Pour la nuit, on se posera dans la rue, en face d’une association religieuse. Nous n’aurons aucun souci, mais des amis voyageurs se sont fait virer de la ville par 2 fois ! Il n’est donc pas bon de rester à Carmel avec un camping-car…

 

monterey

 

monterey1

 

monterey2

 

monterey3

 

monterey4

 

monterey5

 

3 Carmel

 

 

Le 26 novembre (Big Sur) :

Nous profiterons un peu de la plage de Carmel avant de quitter la ville, elle très agréable, sable blanc, surfeurs et même quelques dauphins aperçus au loin.

Direction ensuite Big Sur. La route est magnifique le long de la côte. Big Sur est une région très préservée, d’un côté les falaises et les criques rocheuses battues par les vagues du pacifique et de l’autre des forêts de séquoias. Ici c’est la nature à l’état pur.

On fera un arrêt dans un State Park pour avoir de l’eau à remplir dans les cuves et pour vider les eaux usées du cc (ici on dit Dump).

On ira ensuite sur une belle plage sauvage, les algues ici sont géantes.

On passera sur le Bixby Creek Bridge (pont construit par des prisonniers)

et on apercevra le Point Sur Light, un vieux phare sur une presqu’île reliée à la côte par une langue de sable.

La nuit arrive et nous nous arrêterons à San Simeon sur le bas côté de la route, c’est un Vista Point qui donne une vue sur l’océan. Il y a du vent mais nous passerons une bonne nuit. Nous serons gentiment réveillés par le sherif qui nous indiquera avec le sourire que normalement nous n’avons pas le droit de dormir là (merci Monsieur on s’en va !).

 

big S

 

big S1

 

big S2

 

big S3

 

 

Le 27 novembre (San Simeon et Pismo Beach) :

Comme prévu, nous allons nous promener dans le sanctuaire des éléphants de mer, un peu avant San Simeon. Ici se trouve la plus importante colonie de la côte Ouest des USA, ils sont installés sur la plage depuis 1990. On les observe depuis une longue promenade en bois qui surplombe la plage. De décembre à janvier, c’est la période où les mâles s’affrontent pour la dominance. Ils se jettent l’un contre l’autre à gros coups de boules, tout de même 2tonnes de masse graisseuse. Tout ça pour se retrouver à la tête d’un harem de 50 femelles.

Nous arriverons vers midi à Pismo beach et allons nous garer dans un joli state park au bord de la plage qui fait aussi campground. C’est un peu trop cher pour nous, mais on sympathise avec des canadiens et on reste là pour manger. Comme nous n’avons pas payé, on file se garer en ville pour se balader sur le pier (la jetée) et les boutiques alentours.

En soirée, grosse galère, on se fera virer de 2 walmart, sur la côte, les camping-cars ne sont pas bien tolérés par l’enseigne plutôt réputée pour ses bivouacs. Lassé, énervés et surtout fatigués, on finira carrément sur le bord de la highway 1, l’autoroute !!! Une nuit bruyante, vous imaginez…

 

san simeon

 

san simeon1

 

san simeon2

 

pismo1

 

pismo

 

pismo2

 

Le 28 novembre (Los Alamos, Los Olivos) :

Avant de partir, petite visite dans un autre repaire de papillon monarches à Pismo Beach. Ils seront bien plus visiblement que la dernière fois, ils s’agglutinent par milliers sur une branche pour se tenir chaud.

Arrêt à Los Alamos, un trou paumé à l’ambiance Western, mais on y trouve un hôtel historique, l’Union Hôtel, où a été tourné le clip de « Say, say , say » chanté par Paul Mc Cartney et Mickaël Jackson. Mickaël ayant eu un coup de cœur pour la région, il acheta une demaure et les collines alentours à Los Olivos pour en faire un parc d’attractions « Neverland ».

Lorsque nous nous y sommes rendus, il ne restait plus rien que la baraque des gardes du corps derrière le portail, des petits mots écrits un peu partout par les fans et on devinait l’ancienne plaque où devait être écrit le nom du ranch Neverland. Je ne suis pas une grande fan de M.J., mais je dois que ce fût quand même un grand personnage et que me trouver devant sa propriété m’a sacrément émue.

Fin de journée, nous roulons vers Santa Barbara, le temps se gâte, il pleut.

Après un passage au visitor center, on apprend qu’aujourd’hui il y a une fête dans State street, vertèbre de la vieille ville avec de jolies boutiques et quelques vieux édifices en adobe, traces du passé espagnol.  En fait ce sont des animations pour célébrer l’arrivée de Noël, c’est étonnant 1 mois avant, mais tant mieux, on profitera d’une balade très sympa dans les petites ruelles décorées, chants de Noël, chocolat chaud, petits hors d’oeuvres et pop corn sont distribués gratuitement dans toute la rue. On pourra même faire une photo polaroïd souvenir avec le père Noël .

Le soir tombe et après une longue recherche dans la ville, nous trouvons un bivouac sympa face à l’océan sur le Shoreline (avant Cabrillo Bvd et le Wharf) et dont aucun panneau n’interdit le stationnement de nuit. La route n’est pas trop bruyante. On y passera 2 nuits.

 

6 Los Alamos et Los Olivos

 

6 Los Alamos et Los Olivos1

 

 

Le 29 novembre (Santa Barbara) :

Pour les fans de la série pour ménagère de plus de 40 ans, vous serez déçus car nous sommes restés 3 jours dans Santa Barbara et 3 jours de … pluie !!! Les photos ne sont donc pas une réussite. C’est dommage car c’est une jolie ville résidentielle pleine de charme, un joyau parmi les cités américaines,  réputée pour son climat très doux (sans blagues !) et sa qualité de vie. Il y règne une atmosphère jeune et décontractée. Plusieurs stars y vivent mais aussi pas mal de SDF qui sont ici bien tolérés et dont des associations s’occupent.

Comme le temps n’est pas de la partie, on fera donc un peu de CNED avant d’aller voir Courthouse, un petit palais bâti en 1929 dans un style hispanique et qui sert aujourd’hui de tribunal. Il y a de superbes fresques à l’intérieur, des portes sculptées, des peintures et un très beau jardin.

Pour la suite de la journée, nous passerons devant la Mission de Santa Barbara, la 2ème mission fransiscaine de Californie. C’est la route qui mène au musée d’histoire naturelle. J’ai lu dans mon guide qu’un squelette entier de baleine trônait devant le bâtiment, je voulais y emmener les enfants, et là, bonne surprise, aujourd’hui le musée est occupé pour un marché d’artisanat, il est donc ouvert gratuitement et en plus ils nous offrent des tickets pour le petit aquarium situé sur le Wharf. Génial, on profite du musée, du marché et de l’aquarium !!! La journée sera donc super agréable malgré le temps. Les enfants se régalent toujours autant de voir les animaux empaillés en vitrine, les squelettes de dinosaures, mamouths et tigres à dents de sabre. Nous auront aussi la chance de voir des rapaces apprivoisés et de pouvoir les toucher.

Le soir nous retournons sur notre bivouac de la vieille.

 

santa B

 

santa B1

 

santa B2

 

santa B3

 

santa B4

 

santa B5

 

santa B6

 

santa B7

 

santa B8

 

santa B9

 

santa B10

 

santa B11

 

santa B12

 

Le 30 novembre (Santa Barbara et Malibu) :

Le matin, nous irons au petit aquarium situé sur le wharf, le TI Warner Sea Center. Très apprécié des enfants car ils peuvent toucher des bébés requins, des étoiles et limaces de mer, des crabes… Ils pourront aussi pêcher grâce à un petit système qui remonte directement du fond marin jusque dans le musée.

Nous irons ensuite vers Malibu à Zuma Beach et les autres plages qui longent cette zone. C’est un coin bondé de surfeurs, on y verra là aussi des dauphins. On reconnait les postes des lifeguards de la série « Alerte à Malibu ».

Mais dans l’ensemble, Malibu est plutôt décevant, rien d’extraordinaire, la plupart du littoral est privé car les villas de riches se sont accaparé les plages (Steven Spielberg, Mel Gibson, Tom Hanks, Robert Redford, Sting, Pierce Brosnan, Dustin Hoffman, jennifer Aniston…).

Comme nous sommes aux portes de Los Angeles et que le soir tombe, nous cherchons un bivouac pour la nuit dans Malibu, on trouve une rue tranquille devant des villas qui bordent la plage.

 

Le 1 décembre (Malibu) :

 

Matinée CNED sur une plage de Malibu (y a pire comme école), puis baignade pour tout le monde.

Le soleil est timide mais l’eau est bonne. On admire les surfeurs et les enfants s’éclatent dans le sable.

Le soir, on retournera au bivouac de la vieille.

 

malibu

 

malibu1

 

malibu2

 

malibu3

 

malibu4

 

Le 2 décembre (Malibu et L.A.) :

 

Avant de quitter Malibu et de pénétrer au cœur de Los Angeles, on se fera une balade sur la plage prisée des milliardaires, Carbon Beach. Il y a juste un petit passage qui permet l’accès à la plage (la loi les y oblige), sinon elle est entièrement bordée de grosses villas, la plupart sur pilotis.

 

Nous entrons à L.A. en fin de matinée et partons de visiter le Getty Center Museum.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemble-autrement-au-bout-du-monde - dans Etats-Unis
commenter cet article

commentaires

nounou 09/01/2013 11:29

quel beau reportage plein de vie . bisoussss