Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 04:58

Du 7 au 9 novembre 2012

 

Après notre séjour à Las Vegas, nous revoilà plongé dans la nature des parcs nationaux.

Death valley, paysage lunaire et désertique, est l’endroit le plus chaud et aride d’Amérique du Nord (+de 50° l’été). Les pluies y sont rares, mais heureusement l’eau invisible en surface est présente grâce à des failles en sous-sol. C’est pour cela que la vallée de la mort dénombre plus de 900 espèces de plantes et de nombreux animaux, principalement nocturne et dont la plupart vivent à des altitudes élevées, comme le mouflon, le puma, le coyotte, le lynx ou le lapin sauvage.

 

death-valley-map.gif

 

Nous arrivons dans le parc en soirée, pour ne pas déroger à la règle, et nous garons sur le parking du visitor center. Il y a ce soir un concert de country en plein air au camping juste à quelques mètres. On en profite donc et ça nous rend joyeux cette musique. Il fait chaud et doux, c’est agréable.

Plus tard, Gaël et Audrey nous rejoindrons. On restera tous ensemble durant les prochains jours.

 

  D Valley

 

 

Le lendemain, nous faisons la découverte du centre du parc :

 

-Zabriskie Point : cet endroit a été sublimé dans le film éponyme de Michelangelo Antonioni. Ce sont des collines plissées  en accordéon aux couleurs multiples.

 

D Valley1

 

-Badwater Basin : notre coup de cœur dans ce parc. A cet endroit, nous sommes au point le plus bas et le plus chaud de l’hémisphère occidental, à 86m au-DESSOUS du niveau de la mer. Un panneau accroché sur le versant de la montagne adjacente indique même le niveau de celle-ci.

Ce vaste bassin rempli de sel est tout ce qui reste de l’immense lac qui recouvrait autrefois la vallée. La croute de sel est tellement épaisse qu’on pourrait la confondre avec une étendue de neige.

Nous sommes aussi surpris par un vent chaud incroyable qui se lève et qui parfois nous fait perdre l’équilibre. Ca amusera beaucoup les enfants.

 

D Valley2

 

D Valley3

 

-Devil’s Golf Course : ce paysage est composé de blocs de sel déchiquetés au sein desquels le vent a taillé d’étranges sculptures. La route qui y mène est une petite piste très poussiéreuse, le camping-car en fera les frais.

 

D Valley4

 

 

-Artist’s Drive : route de 15km qui s’enfonce à travers les black mountains et laisse apparaître un paysage changeant où les nombreux dépôts volcaniques offrent un tableau multicolore.

Au retour du trajet, nous tomberons enfin sur Maureen, Kevin et leur chienne Dulka (blog : le voyage de dudu.overblog) avec qui nous communiquions depuis le départ du voyage. On se suivait souvent mais nous ne nous étions jamais retrouvés.

Nous passerons la soirée tous ensemble au camping du parc, Audrey, Gaël, leur fils Jules, Maureen, Kevin, Dulka et nous.

 

D Valley5

 

D Valley6

 

La journée suivante, « les dudu » comme on les appelle, partiront vers Las Vegas, nous continuerons à explorer le parc à 7.

 

-Mesquite Flat Sand Dunes : immense dunes de sable blanc. Elles sont l’œuvre des vents qui se rencontrent à ce point précis de la vallée, apportant grain par grain des fragments de roches des montagnes voisines. Un morceau de Sahara dans l’ouest Américain. Autant vous dire que les enfants et les grands enfants se sont régalés !

 

D Valley7

 

-Mosaic Canyon : canyon étroit et sinueux composé de roches polies comme du marbre. Nous avons écourté cette balade car le vent devenait trop froid et le ciel plus que chaotique, on comprendra plus tard que c’est la neige qui arrive !

 

D Valley8

 

Nous n’avons pas visité la partie nord du parc, il y a beaucoup de km pour y parvenir et certaines routes ne sont praticables qu’en 4x4. Nous aurions pourtant aimé faire The Racetrack, un immense lac salé asséché. On y trouve des traces sur des centaines de mètres de rochers qui glissent sur la surface. Phénomène surprenant. (Je mets une photo prise sur le net).

 

Death-Valley-6.jpg

 

 

Nous quittons ensemble le parc en fin de journée pour se diriger vers Sequoia National Park, où il nous arrivera des aventures rockembolesques… la suite bientôt.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemble-autrement-au-bout-du-monde - dans Etats-Unis
commenter cet article

commentaires

nounou 20/12/2012 09:34

C'est plus désert que Las végas , bisous et bonne continuation.