Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 18:42

Du 11 au 21 mars 2013

 

On quitte le village d’Akumal et partons à Cobà, une ancienne cité maya très puissante située sur un territoire de 70km2. La plupart des édifices sont complètement enfouis dans la forêt. Les pyramides les plus importantes ont été dégagées, notamment le Nohoch Mul, 42m, une des plus haute du Yucatan.

 

36 Cobà

 

On peut encore grimper les 113 marches et de son sommet, on a une vue imprenable sur la jungle environnante.

 

Cobà est entourée de 5 lacs, rare dans cette région où l’eau réside plutôt en sous-sol. On peut y apercevoir des crocodiles, donc baignade déconseillée.

 

36 Cobà2

 

Bref, la découverte de ce site, nous promène sur un sentier au beau milieu de la jungle. Il faut tout de même pas mal marcher pour aller d’un édifice à l’autre, mais Théo animera la balade en se prenant pour Tarzan.

 

36 Cobà1

 

 

L’après-midi, nous arrivons à Valladolid au camping « cenote cabanas Suytun », un magnifique petit coin tranquille.    

Il y a une belle piscine, des cabanas pour Alex et Théo, douches, restaurant-bar, un grand palapas avec des hamacs et transats et même des paons (pas de wifi malheureusement).

 

37 Valladolid camping et cenote suytun1

 

37 Valladolid camping et cenote suytun

 

Nous passons donc le reste de la journée à se prélasser dans la piscine ou à l’ombre du palapas, allongés dans les hamacs.

 

Le camping possède une cenote et tous les jours, à 10h30, un spectacle maya y est organisé.

Le lendemain matin, nous y allons donc de bonne heure pour profiter de la quiétude du lieu qui est absolument magnifique : une cenote avec  juste une petite ouverture dans le toit de la grotte, une eau turquoise avec la scène au milieu, des stalactites…

 

37 Valladolid camping et cenote suytun2

 

Mais vers 10h30, des bus entiers débarquent les touristes et nous verrons le spectacle au milieu d’une centaine de personnes.

 

37 Valladolid camping et cenote suytun3

 

L’après-midi, nous visitons le centre historique de Valladolid et le mercado de las artesanias où Alex achètera son hamac mexicain, nous aussi finalement (flâner dans ceux du camping nous a donné envie, même si ça ne sera que le 4èmehamac dans ma maison).

Valladolid est une petite ville coloniale assez calme, point stratégique pour visiter les différents sites de la péninsule.

 

37 Valladolid camping et cenote suytun4

 

En fin de journée, nous regagnons notre paradis que nous quitterons le lendemain après-midi pour se rendre à Chinchén Itza. Il y a un hôtel qui propose des chambres pour Alex et aussi un parking pour les camping-cars, parfait pour y passer juste la nuit et être prêt dès l’ouverture du site demain matin.

 

38 Chichèn Itza

 

 

 

14 mars, 8h : Chichén Itza

C’est le site le plus touristique du Mexique. Dès l’ouverture, il y a déjà du monde, mais nous arrivons à entrer les premiers et semer les cars de touristes.

 

Chichén Itza sont des ruines spectaculaires s’étendant sur 300ha. La cité connu son apogée entre l’an 750 et 1200.

 

38 Chichèn Itza1

 

La pyramide de Kukulkàn (le castillo), la plus célèbre du site, domine l’ancienne ville. Un chemin la relie au cenote sacré. Sans cette précieuse eau souterraine, la cité n’aurait pu survivre. C’est aussi ce qui explique le nom Chichén Itza : la bouche du puits des Itzàes (tribu maya de la région).

Le site est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et, depuis 2007, considéré comme l’une des 7 merveilles du monde moderne !

Il est dommage que la pollution visuelle que constituent les innombrables marchands de bibelots soit omniprésente partout sur le site.

 

Quelques explications des principaux édifices :

 

-La pyramide de Kukulkàn : formée de 9 terrasses (chiffre qui mène à l’inframonde) surmontée d’un temple. Sur chaque face du quadrilatère, une haute volée d’escaliers, délimités par un corps de serpent dont la gueule ouverte vient se poser sur le sol. Peu de pyramides au Mexique présentent cette disposition. Les mayas étaient de bons mathématiciens car au moment des équinoxes, le serpent apparaît quasi en mouvement le long de l’escalier nord, dessiné par le jeu d’ombre et du soleil au moment où il se couche.

La pyramide possède 91 marches sur chacun des 4 côtés et 1 marche qui mène au temple = 365 marches = 1 année pendant la quelle la terre tourne autour du soleil.

A l’intérieur, la crypte abrite un chac-mool et un jaguar aux yeux de jade.

 

38 Chichèn Itza2

 

-le jeu de pelote : le plus grand du continent, mais la ville en comptait 13. Ce jeu avait un caractère rituel et sacré qui finissait en sacrifice humain destiné aux dieux. Le lieu présente une acoustique incroyable, si on se place au centre et qu’on frappe dans les mains, l’écho se répète 7 fois !

Le jeu de pelote opposait 2 équipes de 7 joueurs, 6 au centre et le capitaine sur les terrasses bordant les murs. On utilisait genoux, pieds, hanches et même une batte pour faire toucher l’anneau adverse avec la balle de bois. La faire passer à l’intérieur était un exploit extraordinaire. Un match pouvait durer plus de 1 journée. A l’issue, le capitaine des vainqueurs était sacrifié aux dieux par décapitation, un honneur chez les mayas !

On peut encore voir, sur les murs qui bordent le jeu, des  bas-reliefs qui représentent le capitaine décapité avec 7 jets de sangs qui jaillissent de son cou.

 

-le mur des crânes (Tzompantli) : où sont symbolisés des centaines de crânes des joueurs décapités.

38 Chichèn Itza3

 

-le temple des jaguars et des aigles : les gravures montrent un jaguar (représentant la nuit et un aigle (le jour) dévorant un cœur humain, symbolisant ainsi l’offrande au soleil.

 

-la plateforme de Vénus : toujours intéressant au niveau des gravures. Ici on voit le dieu Quetzalcoalt (serpent à plumes) sort de la bouche d’un serpent.

 

-le temple aux mille colonnes ou temple des guerriers : un gigantesque chef-d’œuvre. Les colonnes sont toutes ornées d’un guerrier emplumé muni de sa lance.

38 Chichèn Itza4

 

-el caracol : un observatoire avec un escalier en colimaçon. Il a été bâti en fonction de l’apparition de certaines étoiles à des périodes précises de l’année. De même les entrées de la tour sont parfaitement alignées avec les rayons du soleil à certaines époques de l’année.

 

38 Chichèn Itza6

 

-le temple des nonnes et le patio de las monjas : il ne reste pas grand-chose de ce temple qui a été détruit à la dynamite par un archéologue qui voulait en explorer le centre (pratique douteuse). Mais dans le patio, on peut y voir le dieu Chac partout. L’entrée symbolise une bouche entourée de dents.

Au centre de la façade apparaît un grand prêtre assis, pieds et mains croisés.

 38 Chichèn Itza7

 

Nous ferons 3h de balade dans le site que nous avons bien apprécié mais ça ne sera pas notre préféré.

A 12h, nous faisons quelques courses à Valladolid avant de repartir pour notre camping paradisiaque de la veille (Suytun).

Le soir, Alex nous invite au petit resto du camping et nous ferons, comme à notre habitude depuis qu’il est là, une belle partie de Uno tous ensemble.

Le lendemain, c’est repos au camping, chacun vaquant à ses occupations. Alex fera l’école à Théo, je lirai pratiquement toute l’après-midi dans le hamac face à la piscine, Vatea fera du vélo et puis les garçons finirons par faire des concours de plongeons…

 

39 retour à suytun1

 

39 retour à suytun3

 

39 retour à suytun4

 

Nous quittons définitivement le camping le samedi 16 mars dans l’après-midi. Nous avons beaucoup apprécié ce lieu et les gens qui s’en occupent. Ici c’est calme, propre, agréable et reposant.

 

39 retour à suytun

 

 

Nous roulons donc vers Cancun et arrivons au El Mecoloco en soirée.

Nous y retrouvons avec plaisir notre amie Roselyne qui nous attendait là depuis 10 jours.

Le lendemain, Alex et Théo iront se balader tous les 2 en ville pour faire un peu de shopping. Cette nuit c’est le départ !

Pour notre dernier soir, on se fera un bon barbecue tous ensemble et un uno avant de se coucher.

 

40 retour à cancun mecoloco

 

Le bilan de ces 15 jours est bon, Théo voulait que son papa puisse vivre à la manière de notre aventure et Alex voulait conserver son espace à lui. On a pu allier les 2 sans trop de difficultés et faire une boucle intéressante avec lui.

 

map boucle avec alex

 

Réveil à 3h du matin, c’est le moment des adieux, difficile pour Théo. Il offre à son papa la petite clef gravée de son prénom que nous avions fait faire à Tlaquepaque (près de Guadalajara).

Un taxi amène Alex à l’aéroport, son avion décolle à 7h le 18 mars.

 

Pour nous commence une longue journée de réparation du gaz pour Mauro.

Nous commençons par faire des recherches à Home Depot (sorte bricomarché) pour trouver de quoi mettre de nouveau raccords et un nouveau détendeur. Mais rien ne correspond à notre système installé au Canada. On abandonne et tentons dans l’après-midi de trouver un plombier capable de résoudre ce gros problème. Ceux inscrit de l’annuaire sont introuvables à l’adresse indiquée. On roule donc à la recherche d’une enseigne « plomera ». Mais aujourd’hui c’est férié et celle qui semblait être compétente pour ça est fermée. A côté, le collègue est un petit garagiste à qui on a expliqué le souci. Il regarde notre connexion, la débranche, la démonte en sciant dans le métal (aïe aïe aïe), il plante un clou dans l’ouverture, tappe très fort et…. en 15 minutes, nous débouche le tuyau. Voilà la façon mexicaine de réparer ce qui nous faisait défaut depuis le début du voyage. Après avoir rebranché la bouteille, le gaz arrivait de nouveau sans problème. On pense qu’il a du péter la sécurité à l’intérieur, sans doute une sorte de valve, mais en tout cas, ça marche et tout ça grâce à un mécanicien !

On rentre au camping fêter ça avec Roselyne.

 

Le lendemain, j’irai avec elle faire, enfin, des grosses courses au walmart avec des produits nécessitant  d’être mis au frais (ça fait du bien).

Dernière journée au camping de Cancun (rangement, nettoyage, école…) avant de descendre le lendemain pour Akumal.

 

Petit retour à la plage des tortues, c’est un plaisir de les retrouver sous l’eau et de découvrir avec Théo les nombreux poissons nageant près du corail. Paré de nos gilets cette fois, on a pu aller bien plus loin, dommage que nous n’avons plus notre appareil aquatique pour immortaliser tout ça.

 

41 retour Akumal

 

On passera la nuit sur le parking de la plage avec Roselyne. On y fera la connaissance d’un couple de québecquois adorables, ainsi qu’un jeune couple super sympa venus passer 3 semaines au Mexique. Mais ils doivent tous partir et nous n’aurons pas le plaisir de les avoir avec nous en soirée.

On se fera donc une balade sur la plage qui cette fois n'est que pour nous.

 

Le lendemain, de bonne heure, nous démarrons en direction de la lagune de Bacalar…

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemble-autrement-au-bout-du-monde - dans Mexique
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite mail 29/04/2016 16:05

Merci beaucoup pour ce site et toutes les informations qu’il regorge. Je le trouve très intéressant et je le conseille à tous !
Bonne continuation à vous. Amicalement.

nounou 14/04/2013 15:12

Magnifiques commentaires mais uno c'est mexicain ?
Bisous à vous tous