Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 17:44

Du 6 mai au 20 juin 2014

Nous avons passés 45 jours dans cet immense pays, le plus grand d’Amérique latine, c’est un peu plus de 5000 kms parcourus pour notre Mauro.

map-total-bresil.jpg

Vu le temps qu’il nous restait, il a fallu faire un choix sur l’itinéraire et ça n’est que le sud du Brésil que nous découvrirons, 5 états donc.

Pierre n’était pas très emballé à l’idée de visiter ce pays, mais pour les enfants et moi, il était impératif de venir jusqu’ici pour « boucler la boucle » !

Pour la petite histoire, c’est en très grande partie grâce au dessin animé RIO, avec « blue » le aras bleu, que nous avons pris la décision de faire ce grand voyage. Aller jusque Rio faisait donc partie de notre projet.

C’est donc depuis les chutes d’Iguazu que nous avons rapidement traversé une partie du pays pour atteindre la ville merveilleuse (surnommée ainsi par les brésiliens), Rio de Janeiro.

Nous avions entendu de tout sur ce pays, bonnes comme mauvaises. Mais nous avions gardé à l’esprit que c’était un pays cher, dangereux, et avec la coupe du monde qui allait démarrer, le climat est tendu car les brésiliens ne sont pas favorables à tout ce qui a été mis en place pour cet évènement au détriment des besoins des citoyens.

Bref, c’est un peu réticents tout de même que nous abordons le Brésil.

Après les spectaculaires chutes d’Iguazu, nous ne faisons rien d’exceptionnel, le temps presse et nous ne nous attardons nulle part. Ce sont essentiellement des champs immenses de céréales que nous traversons.

A l’approche de Rio, les paysages deviennent plus sympas : une végétation luxuriante dans un décor de montagnes verdoyantes plongeant dans l’Atlantique.

Nous passons 8 jours à Rio, pas vraiment déçus d’être venus jusqu’ici car c’est tout de même une ville très mythique dont la configuration paysagère reste exceptionnelle. Notre bivouac au pain de sucre et notre rencontre avec des argentins sur place y étant aussi pour beaucoup, nous avons apprécié l’ambiance, même si c’est une ville un peu folle et que le trafic et la pollution ne nous séduit pas vraiment. Mais la montée au Cristo Redemptor et la vue sur toute la baie de Rio restera gravé dans nos mémoires.

Nous aurions aimé monter vers la costa do sol, au nord de Rio, Buzios, Salvador et Recife, mais c’est énormément de kilomètres et de temps. Un autre voyage, pourquoi pas ???

La descente sur la costa verde a été assez rapide aussi, c’est une région magnifique qui mériterait qu’on s’y attarde davantage. Le manque de temps et la saison ne nous ont pas permis d’en profiter plus. Mais il y a vraiment des plages paradisiaques pour qui aime prendre le temps de la découverte et sortir des sentiers battus. On a adoré Paraty, cette petite station balnéaire coloniale et ses nombreuses îles alentours.

Nous avions fait un petit détour ensuite pour aller voir des brésiliens rencontrés en Argentine, ce fut aussi de bons moments de notre périple au Brésil. L’occasion de perfectionner notre portugais et de s’imprégner de la culture des brésiliens.

Le retour vers la côte a été moins sympa car le temps s’est fortement dégradé, beaucoup de pluie sont venues ternir nos journées. Heureusement que les retrouvailles avec Maud et Ben,  jeunes couples de voyageurs français rencontrés au Guatemala, nous ont redonné du baume au cœur.

La sécurité au Brésil : bof, c’est pour nous l’un des pays où l’on s’est senti le moins à l’aise. C’est notre ressenti, d’autres vous diront le contraire. D’ailleurs, nous avons failli nous faire voler l’iphone à Rio et les vélos des enfants ont été dérobés durant la nuit à Paraty.

Il est vrai que ce pays comporte un écart important entre les riches et les pauvres et certaines discriminations augmentent la violence et la délinquance.

Pour le budget, c’est plus cher qu’en Bolivie mais sensiblement équivalent à l’Argentine. Le carburant et les aliments c’est raisonnable mais les hébergements (les campings en l’occurrence) et surtout les attractions touristiques sont assez chers.

La langue, le portugais, pas évident du tout après plus d’1an à parler espagnol. On s’est donc débrouillé en faisant du portugnol ou carrément de l’anglais, assez bien compris sur la côte.

Pour résumer donc, le Brésil c’est sympa pour qui aime les plages, le surf et les strings, mais pour nous ça n’a pas été le pays coup de cœur. Nous ne regrettons pas d’y être allé, mais il est certains que notre sentiment aurait été différent à une autre saison sans doute plus propice.

Mais le plus important et ce qu'on oubliera jamais de ce pays, c'est que  Rio, ville symbolique dans notre projet de voyage, sera l'endroit au notre 3ème bébé a été conçu. Un magnifique cadeau donc pour la fin du voyage ;-) et une sacrée coincidence.

 

Pour avoir la liste de nos bivouacs c’est ici.

 

 

Pour les infos pratiques c’est là :

 

Dates

 

 Du 6 mai au 20 juin 2014 = 45 jours

Monnaie

 

 Reais   3reais=1€

Carburant

 

 Environ 0,85€ le litre.

 

Gaz

 

Impossible de faire remplir nos bouteilles de gaz du Canada, nous avons essayé dans plusieiurs endroits, mieux vaut prévoir avant en Argentine ou en Uruguay ou avoir un adaptateur.

 

Bivouacs

 

bivouacs sauvages à Rio au Pain de Sucre et près des plages dans les villages du littorale sud. Les campings au Brésil sont vraiment très chers.

Routes

 

Les routes sont toutes en bon état, les autoroutes sont payantes et assez chères en général.

Sécurité

 

Nous avons eu le vol des vélos des enfants à Paraty. Tentative de vol du téléphone dans la rue à Rio.

 

 

Eau

 

Ca dépend, on préférait demander, souvent oui elle était potable  et dans le doute on filtrait avec Katadyn.

Vidanges

 

Nous vidons dans la nature en prenant soin de ne pas mettre le papier dans les toilettes et à n’utiliser aucun produit.

 

Internet

 

Le wifi gratuit est possible dans les grandes villes, dans les centres commerciaux, les stations services, …

Nous avons une antenne Alfa achetée sur Amazon qui amplifie le signal et ça nous est bien utile.

 

Alimentation

 

Il y a des grands supermarchés un peu partout.

Dans l’ensemble les produits coutent l’équivalent de nos produits français.

Au Brésil, il est possible de manger au resto au poids, ça peut être un bon plan, surtout aux abords des stations services.

Il y a aussi les churrascaria où l’on sert de la viande à volonté.

Mécanique - entretien

 

  Silicone au niveau de la toiture.

  Pare-choc refixé.

  Vidange de l’huile et changement du filtre à huile.

  Nouvelles ampoules sur plusieurs phares.

Santé

 

Une entorse pour Vivi

Electricité

 

220 volt

 

 

 

 

Vidéo sur notre périple au Brésil:

 


 

le lien ci-dessous pour ceux qui ne peuvent visualiser la vidéo:

 

http://youtu.be/n1RNG0Q8g7k

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemble-autrement-au-bout-du-monde
commenter cet article

commentaires

Angeline 17/05/2017 13:45

j'aime me promener ici. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo)

voyance sérieuse et gratuite 20/10/2016 12:56

Bravo pour le blog et vos articles.

voyance par mail 15/09/2016 12:52

Super bien fait et très bons documents, très agréable à parcourir bonne continuation à bientôt.

voyance mail gratuite 22/07/2016 12:50

C'est un grand plaisir de surfer pour vous lire régulièrement.

voyance gratuite 05/05/2016 14:30

Ton blog est formidable, travail de grande qualité... Je suis certaine que beaucoup seront d'accord avec moi même s'ils ne prennent pas le temps de te le dire.