Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 19:29

    bolivia relief map2 

 

C’est le pays que nous redoutions le plus. Pour le climat réputé froid, pour ses habitants un peu rustres, pour la pauvreté et pour certaines difficultés d’ordre pratique dont on avait entendu parler (pas de supermarché, essence difficile à obtenir, ect…).

 

Finalement, rien de tout ça. Nous sommes tombés dans une saison idéale pour le climat puisque c’est l’été. Les habitants, indiens en majorité (quechuas et aymaras) sont plutôt réservés et discrets  mais après un petit temps ils se montrent très chaleureux et souriants.

Il est vrai que la Bolivie est le pays le plus pauvre d’Amérique du sud, les conditions de vie y sont difficiles. 

Hormis (dans ce que l’on a visité) La Paz et Sucre, les villes et villages sont très peu développés. Les rues sont des pistes sableuses et on ne trouve pas de supermarché. Nous avons pris plaisir à acheter nos fruits et légumes dans les marchés, façon sans doute plus authentique de faire ses courses, pas plus mal finalement. C’est complètement dépaysant. Mais ceci dit, pour mes 3 carnivores, le manque de bonne viande a été rude, ainsi que le pain et les desserts en tout genre et le chocolat. Pas évident de trouver de la qualité, le manque d’hygiène sur les étales nous rebutait souvent.

 

Pour le gazoil, nous n’avons jamais été refoulés, nous n’avons pas pu obtenir le prix local à 0.37, mais n’avons que très rarement payé le prix fort 0.9 réservé aux touristes. La bonne moyenne étant entre 0.6 et 0.7.

 

38 jours passés en Bolivie (du 11 novembre au 19 décembre) et 2200km parcourus, nous n’avons pourtant pas visité le quart du pays et nous sommes essentiellement cantonnés à l’altiplano. L’Amazonie au nord est inaccessible en véhicule comme le nôtre. L’Est, par manque de temps, ne faisait pas partie de notre itinéraire, mais les missions jésuites nous auraient beaucoup tentées (cf le magnifique film avec De Niro « The Mission »). Nous en visiterons quelques unes au nord est argentin.

 

Nous pensions rester 3 semaines dans le pays, la perte de notre carte bancaire nous a fait aussi prendre du retard. On ne pourra pas dire que nous n’étions pas acclimatés à l’altitude après presque 2 semaines passées dans la plus haute capitale du monde !

map-fin-bolivie.png

 

 

Nous retenons de la Bolivie, le pays le plus haut de l’hémisphère et un des plus isolé, des paysages incroyables: du lac titicaca, de la cordillère royale avec ses hauts sommets enneigés, du spectaculaire salar d’Uyuni qui sera pour nous le top 1 dans le pays et les superbes quebradas vers Tupiza. Pas mal des paysages ici nous ont rappelés les Etats-Unis. Mais nous gardons aussi le souvenir de belles rencontres, c’est aussi ça qu’on aime dans notre voyage. Nos amis backpackers français : Sad, Max, Tangui et Gaëtano. Les NOCYBB110, les Landanol, ces 2 familles rencontrées au camping Oberland. Quintastour et la famille allemande rencontrée à Uyuni et avec qui nous avons passé 4 jours sur le salar.

 

Sans compter la richesse culturelle de certains sites, comme Potosi, Tupiza, Sucre et La Paz.

Pour les souvenirs, c’est sans conteste ici qu’il faut se faire plaisir, ponchos, bonnets multicolores, tissus, ect, l’artisanat est ici varié, typique et très très bon marché.

 

Nous avons choisis de ne pas faire le Lipez car les tours sont trop chers pour nous et nous ne voulons pas non plus prendre le risque de nous y aventurer avec Mauro, en pleine saison des pluies et seuls.

On espère pouvoir nous y rendre depuis le Chili.

 

Voilà, nous avons finalement été agréablement surpris par ce pays, avec plus de temps, la Bolivie mériterait vraiment qu’on s’y attarde davantage.

Mais nous avouons être contents de passer dans un pays radicalement différent, l’Argentine, que nous avons hâte de découvrir tant on nous en a venté la beauté et la douceur de vivre.

 

Pour avoir la liste de nos bivouacs c’est ici.

 

 

 

Dates

 

 du 11 novembre au 19 décembre = 38 jours

Monnaie

 

 Bolivianos (1€ = 10 Bol.)

Carburant

 

 Prix local 0,37 bol.

Prix touriste négociable mais officiellement 0.9. On a souvent pu l’avoir entre 0,6 et 0,7

 

Gaz

 

Il y a des stations dans les grandes villes, en périphérie. Voir dans nos bivouacs les coordonnées GPS.

 

Bivouacs

 

bivouacs sauvages sur les plazas des petits villages ou des villes. Il y a aussi des campings soit les parkings d’hôtel, il y a moyen de négocier les tarifs.

Routes

 

    L’état des routes goudronnées est en très bon état. Nous avons emprunté celle allant de La Paz à Potosi,  

   de Potosi à Sucre, de Potosi à Uyuni et de Potosi à Tupiza puis Villazon.

   Il y a quelques péages mais le tarif est dérisoire, nous avons du payer environ 30 bol au total.

   Pour les routes secondaires, ça va de la bonne piste à la piste carrément pourrie.

 

Sécurité

 

Aucun souci dans tous le pays.

 

 

Eau

 

Non potable. Nous avons essentiellement filtré avec katadyn et rarement  acheté des bouteilles.

Pour le camping-car, on peut remplir gratuitement dans les stations services, sinon dans les campings (celui de Oberland à LaPaz).

Vidanges

 

il n’y a pas de dump station, même dans les campings. Nous vidons dans la nature en prenant soin de ne pas mettre le papier dans les toilettes et à n’utiliser aucun produit.

 

Internet

 

Le wifi gratuit est possible dans les campings ou en demandant aux hôtels, dans certains restos,…

Nous avons une antenne Alfa achetée sur Amazon qui amplifie le signal et ça nous est bien utile.

Les cybercafés sont courants et très bon marché (quelques centimes d’€ de l’heure).

 

Alimentation

 

Il y a des supermarchés à La Paz et à Sucre, pour le reste, ce sont des tiendas où l’on trouve l’essentiel mais ça reste trèssimple. Les marchés sont très bien fournis en fruits et légumes ou autre produits du quotidien. Parfois, l’hygiène laisse un peu à désirer, surtout pour la viande. Difficile de trouver du bœuf, les boliviens mange beaucoup de lamas.

Dans l’ensemble les produits locaux sont très bons marchés. On peut manger un completo (entrée, plat, boisson ou/et dessert) dans les marchés ou dans des bouiboui pour moins de 2€.  

Mécanique - entretien

 

  Le pare-choc arrière a été reconsolidé.

Santé

 

  Habitués à l’altitude, nous n’avons pas eu de problème de mal des montagnes.

Electricité

 

220 volt

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemble-autrement-au-bout-du-monde - dans Bolivie
commenter cet article

commentaires

voyance en ligne gratuite 26/10/2017 14:36

Félicitations, continuez votre beau travail. Je vais revenir et faire de la pub pour votre site.

nounou 07/02/2014 16:18

Vous n'aviez qu'à vous déguiser en Bolivien pour avoir du carburant à prix local ;-)
Pffff vous êtes nuls en affaire.
Bisous à vous tous.