Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 00:38

   Du 8 au 18 février 2014

Nous venons de passer la frontière (paso Mamuil Malal).

1 frontière + PN Lanin, lago tromen

L’entrée en Argentine nous donne accès directement au Parc National Lanin. Ce côté du parc est gratuit et l’endroit est idéal pour un bivouac, nous sommes au pied du volcan Lanin (3776m) dans un terrain herbeux avec une vue imprenable sur le cône enneigé. Les enfants s’amusent avec une veille luge et les lapins qui courent par dizaine sur le terrain.

neuquen parque nacional lanin lagos quillen tromen huechula

1 frontière + PN Lanin, lago tromen1

Le matin, nous partons faire une marche vers le lago Tromen, le sentier de 8km forme une boucle de 3h. Il passe d’abord par un bosque d’araucarias, puis de Nire. Théo et Vatea courent dans les hautes herbes et jouent à cache cache.

1 frontière + PN Lanin, lago tromen2

Sur les arbres, on peut voir de la « barbe de vieillard », c’est une sorte de lichen qui pousse lorsque l’air est très pur. On s’amuse à en faire des moustaches.

1 frontière + PN Lanin, lago tromen3

Nous arrivons ensuite au lago Tromen. Nous sommes seuls sur la plage. On se pose pour le gouter du matin avant de faire quelques ricochets dans l’eau.

1 frontière + PN Lanin, lago tromen4

Nous longeons le lac pour reprendre le chemin de l’autre côté. Des cheveux viennent à notre rencontrent, ils sont curieux et affectueux.

1 frontière + PN Lanin, lago tromen5

A l’autre bout du lac, il y a plus de monde venu pour pique-niquer. On fait connaissance avec un pêcheur du coin, Théo est déçu de ne pas avoir pris sa canne, le lac abonde en truites, du coup il offre une mouche pour la pêche aux enfants. Le chemin du retour est moins agréable car c’est la piste qui permet aux voitures de rejoindre le lac.

1 frontière + PN Lanin, lago tromen6

Nous rentrons au cc pour manger et Pierre repart avec Théo pour une autre marche de 2h vers le la face nord du volcan. Je reste avec Vatea.

   

1 frontière + PN Lanin, lago tromen7

Le lendemain matin, nous partons vers Junin de los Andes, un village où nous pouvons mettre du gazoil et faire les courses avant de bifurquer vers une autre entrée du PN Lanin qui mène au lago Huechulafquen. C’est une escapade qui nous oblige à parcourir 50km de piste (en bonne état).

neuquen parque nacional lanin lagos huechulafquen lolog lac

Cette route épouse d’abord les méandres du Rio Chimehuin, paradis des pêcheurs de truites, puis longe la rive droite du lac Huechulafquen. Les paysages sont grandioses, le bleu du lac sans cesse changeant, des forêts, des rivières et le volcan Lanin en toile de fond que nous admirons maintenant depuis sa face sud.  La piste traverse les terres de la communauté mapuche (peuple indigène), ce sont eux qui gèrent la plupart des campings (ici pas le choix, les bivouacs sauvages sont interdits).

2 PN Lanin, lago Paimum et Junin de Los Andes

Nous faisons une petite halte près d’une chapelle très mignonne puis continuons les derniers kilomètres, plus pénibles car la piste est défoncée mais ça vaut vraiment le coup car nous longeons maintenant le lac Paimun.

Nous nous posons dans un petit camping dans le secteur Piedra Mala. Nous sommes en pleine nature, au bord du lago Paimun fait de plage de sable noir volcanique : un paradis !

2 PN Lanin, lago Paimum et Junin de Los Andes1

Le lendemain, nous partons marcher vers la cascade El Saltillo. 2h30 de balade dans la forêt, avec des points de vue différents sur le lac. Théo préfère rester au camping. Nous avons sympathisé avec deux familles de camping-caristes chiliens habitant Santiago, ils laissent à notre disposition leur kayac, Théo se régale donc d’aller au milieu du lac pour pêcher.

2 PN Lanin, lago Paimum et Junin de Los Andes2

2 PN Lanin, lago Paimum et Junin de Los Andes3

Nous rentrons pour le repas, Pierre nous fait un barbecue. Nous passons ensuite la fin de journée avec les amis chiliens. En plus de nous prêter le kayac, il nous file aussi leur zodiac, planche à voile et quad ! Oui ils sont bien équipés et Théo s’éclate comme un fou ! Impossible donc de ne pas rester 1 jour de plus, les enfants ne nous le pardonneraient pas !

2 PN Lanin, lago Paimum et Junin de Los Andes4

2 PN Lanin, lago Paimum et Junin de Los Andes5

On fait donc la lessive à la main (ouille l’eau est très froide pour les petites mains de Pedro), on se balade en kayac ou avec le zodiac, les enfants jouent, pêchent, Pierre bidouille sur le camping-car, je m’occupe du blog,…

2 PN Lanin, lago Paimum et Junin de Los Andes6

Le soir : barbecue, musique et danse pour tout les 4 devant le camping-car. L’ambiance est très joyeuse.

Le lendemain, le vent se lève, le sable s’envole, il est difficile de rester dehors. Cela décide tout le monde à partir.

2 PN Lanin, lago Paimum et Junin de Los Andes7

Nous faisons la piste du retour en 2h vers Junin de los Andes, puis retrouvons l’asphalte pour nous rendre vers San Martin de Los Andes. On s’arrête juste avant, en empruntant une piste de 15km menant au lago Lolog. Rien de spectaculaire à ce lac mais nous y sommes seuls et tranquilles, garé juste sur la plage. On fait de l’école l’après-midi, passons la nuit là avec un bruit de vague et un peu de vent tout de même.

3 San Martin de Los Andes et lago Lolog

Au réveil, nous partons à San Martin, petite ville semblable à Bariloche mais en plus reposante, nous remplissons nos bouteilles de gaz et allons ensuite nous poser au parking de la plage du lago Lacar situé à la lisière ouest de la ville, c’est là que bivouaquent en général les voyageurs, nous ne sommes en effet pas les seuls. Nous y retrouvons nos amis chiliens et faisons connaissance avec d’autres.

3 San Martin de Los Andes et lago Lolog1

On va se promener en ville. On s’offre quelques livres sur les animaux et sur la Patagonie (Patalibro). Vatea achète une canne à pêche pour pouvoir pêcher avec son frère. Le permis est obligatoire mais gratuit pour les enfants, on va donc leur en faire faire un.

Aujourd’hui, étant le jour des amoureux (Saint-Valentin), les enfants insistent pour que nous leur mettions un film et que nous sortions le soir Pierre et moi boire un pot en ville. Nous sommes à 5 min à pied du centre et nos amis chiliens garés à côté sont là en cas de besoin. Nous partons donc tous les 2 pendant 1h30 dans un pub anglais.

3 San Martin de Los Andes et lago Lolog2

Le lendemain, il fait gris. On décide donc de ne pas bouger car il serait dommage de parcourir la magnifique route des 7 lacs sous la grisaille.

On en profite donc pour faire une longue matinée d’école. Théo, aujourd’hui, n’est pas très motivé et la leçon sur les déterminants du nom est très pénible.

L’après-midi, nous sortons aérer les esprits, courses, petit tour en ville et dégustation de glace artisanale, les meilleures de tout le voyage !

La nuit est un peu moins bonne car on est samedi et il y a des jeunes venus en voitures squatter le parking avec leur grosse musique.

Fatigués mais motivés, nous entamons la route des 7 lacs ! Célèbre dans toute l’Argentine pour la magnificence de ses paysages, la ruta de los siete lagos parcourt les 100km de la ruta 234 séparant San Martin de los Andes au nord, de Villa la Angostura au sud. Comme son nom l’indique, elle serpente de lac en lac, dans le cadre imposant de monts escarpés couverts de forêts.

neuquen parque nacional lanin lagos lacar siete lagos mapa0

On longe d’abord par le sud le lago Lacar (qui ne fait pas partie des 7 lacs) où nous faisons une halte photo car de là nous avons une belle vue, notamment sur la plage de San Martin de los Andes où nous avons bivouaqué.

3 San Martin de Los Andes et lago Lolog3

Dans l’ordre, nous commençons par le lago Machonico (à droite), véritable miroir où les montagnes se reflètent.

4 Route des 7 lacs

Le lago Hermoso, accessible par une piste de 3 km sur la droite. Belle étendue d’eau avec un pontaux qui s’avance sur le lac.

4 Route des 7 lacs1

Le lago Falkner (à gauche), encadré par 2 sierras majestueuses aux crêtes déchiquetées que domine le Cerro El Buque.

Juste après sur la droite, le lago Villarino, relié au précédent par une minuscule rivière. C’est ici que nous nous posons. Le bivouac est une aire de camping gratuite. Le cadre est fabuleux et il fait très beau. Nous déplions le store et les enfants en profitent pour pêcher. Je fais un grand ménage vu que j’ai l’eau du lac à disposition. Le soir, on fait connaissance avec des argentins en camping-car, puis on se lave dans le lac, on est heureux de retrouver ce mode de vie en communion avec la nature.

4 Route des 7 lacs2

4 Route des 7 lacs3

Le lendemain, nous quittons le camp en milieu d’après-midi, un peu à contre cœur car le site est vraiment agréable mais il faut bien avancer maintenant, il nous reste encore un long parcours et la fin du voyage approche, 4 mois ça passe vite…

La route des 7 lacs devient une piste en bonne état, des travaux sont en cours pour qu’elle soit asphaltée jusqu’au bout.

La piste se poursuit donc le long d’un rio d’une couleur turquoise avec de gros rochers au milieu et des minis cascades, puis on roule au cœur d’une forêt dense, en surplomb du lago Escondido (le « lac caché ») et de ses eaux émeraude.

4 Route des 7 lacs4

Nous décidons de bifurquer sur la gauche en direction de Villa Traful et du lago Traful, ne faisant pas partie de la route mythique. Mais la piste est en moins bonne état et lorsque nous arrivons au pied du lac, nous décidons de faire demi-tour. Un bivouac ici aurait été une halte sympa mais le seul camping sur place est cher (pas de bivouac sauvage possible).

4 Route des 7 lacs5

Nous arrivons donc au lago Correntoso (à gauche) et au lago Espejo (à droite). Ce dernier possède une plage sympa avec une aire de camping gratuite aussi. Il y a un peu de monde mais on s’en contente très bien.

4 Route des 7 lacs6

Après une bonne nuit calme, nous filons à quelques kilomètres de là, terminus de la route des 7 lacs : Villa la Angostura. Cette ville est l’entrée du grand Parc National Nahuel Huapi avec son lac du même nom.

4 Route des 7 lacs7

Nous prenons quelques photos depuis le mirador à l’entrée de la ville puis, nous y faisons un arrêt rapide, histoire d’y faire quelques courses, mettre de l’essence avant de passer la frontière du Chili. Nous reviendrons ici dans quelques jours après la boucle chilienne dans la région de Puerto Montt, autour du lac Llanquihue.

neuquen parque nacional lanin mapa

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemble-autrement-au-bout-du-monde - dans Argentine
commenter cet article

commentaires

Gilles 09/04/2014 11:36

Aux dernières nouvelles vous êtes encore plus au sud. Nous vous suivons par la pensée. Mais nous préférons le climat actuel ici . Bon courage a tutti

nounou 09/04/2014 08:54

Vous n'aviez pas trop bu ? "Des cheveux viennent à notre rencontrent, ils sont curieux et affectueux".
Gros bisous et bonne pêche.