Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 00:05

Du 4 au 7 novembre 2013

 

Arequipa est la 2ème plus grande ville du Pérou, elle veut dire en quechua « vous pouvez rester ». Cette perle des Andes sèches est située à 2000 m d’altitude, au pied de nombreux volcans, dont le Misti (5825m), le Chachani (6075m) et le Pichu-Pichu (5664m).

Arequipa est tout ce que n’est pas Lima : le climat y est tempéré et sec, la ville bénéficie de 300 jours de soleil sur l’année, la ville est à taille humaine, ici tout peut se visiter à pied.

 

Son nom de ville blanche vient du fait que la construction de la plupart des monuments a été faite avec la pierre volcanique blanche, le « sillar ».

Bien qu’elle ait souffert de nombreux séismes meurtriers, dont le dernier tout récemment, Arequipa a toujours relevé le défi et son dynamisme actuel surprend.

 

Arequipa a été déclarée patrimoine de l’humanité par l’Unesco.

 

Nous arrivons dans la ville en milieu d’après-midi et allons nous garer dans le parking de l’hôtel Las Mercedes. Ici le camping-car sera gardé, nous avons en plus du wifi, un jardin agréable et des douches chaudes.

 

24 Arequipa1 

 

Le matin, nous allons visiter le cercado (centre historique), Arequipa est une ville se prêtant merveilleusement à la marche. La plaza de Armas fait partie des plus jolies du Perou, avec ses arcades qui n’en finissent pas, sa cathédrale aux 2 clochers, ses grands palmiers, sa fontaine et la vue sur le volcan Misti.

 

24 Arequipa2

 

La cathédrale a été reconstruite après le séisme de 2001 qui avait fait tomber ses 2 clochers en sillar. Elle exhibe ses 70 colonnes, ses 3 portes et ses 2 arcs latéraux sur tout un pan de la plaza de Armas, une façade de 108m au total, mais qui n’est en fait qu’un décor puisque c’est le côté de l’église.

A l’intérieur, magnifique autel en marbre de carrare et de grandes orgues fabriquées en Belgique (clin d’œil à mes parents).

 

Nous marchons ensuite dans les petites rues du centre et découvrons les nombreuses casonas. Ce sont en fait des édifices, palais et hôtels particuliers de style colonial qui ont été investis par des banques ou des sièges sociaux d’entreprises. Il en est ainsi de la belle casa Goyeneche (banque de réserve du Pérou), de la casa Tristan del Pozo (banco continental) avec son splendide portail ouvragé, ses portes et fenêtres anciennes en bois ciselé. Cette demeure était autrefois occupée par la famille de l’écrivain Flora Tristan.

 

24 Arequipa3

 

Nous arrivons au nord du centre ville, à la plaza San Fransisco, il y a pas mal de boutiques d’artisanat dans lesquelles nous flanons. Plus loin, le complejo et iglesia San Fransico, ce complexe comprend l’église franciscaine de style mudéjar (style arabe andalou), le couvent et un petit temple.

 

24 Arequipa4

 

En revenant vers la place, nous passons devant le superbe et immense Monasterio de Santa Catalina. Nous y faisons la connaissance d’un agent de la circulation très sympathique.

 

24 Arequipa5

 

Pour la petite histoire, ce couvent dominicain, véritable ville dans la ville (20000 m2) et forteresse religieuse unique en son genre, avec ses rues, ses cellules privatives et ses cloîtres, a été fondé en 1579 par une riche veuve. Durant 4 siècles, 170 nonnes et leurs 300 servantes y vécurent à l’abri de tous les regards et interventions extérieurs. Les religieuses issues des grandes familles d’ascendance espagnole devaient verser une dot conséquente au moment de prononcer leurs vœux. En contre partie, elles étaient autorisées à avoir jusqu’à 4 servantes ou esclaves, elles aussi emprisonnées.

Aujourd’hui, une partie du couvent abrite encore une trentaine de religieuses. Depuis la visite du pape Jean-Paul II en 1985, elles ont le droit de parler et de sortir.

 

De retour sur la plaza de Armas, nous visitons selon nous la plus belle église de la ville, La Compania. Cette église jésuite possède une façade splendide de style baroque métissé.

 

24 Arequipa6

 

Enfin, nous rentrons vers l’hôtel en faisant un crochet par le grand mercado. Nous aimons toujours autant nous mêler à la population locale au milieu du marché très coloré et animé, de tous les fruits et légumes disposés en pyramide.  J’achète des fraises, des bananes et des figues.

 

24 Arequipa7

 

Nous passons devant l’église de La Merced et rentrons pour manger au camping-car.

Nous profitons un peu d’internet pour skyper la famille avant de repartir en ville visiter les musées.

 

Pierre, fatigué, se repose. Je visiterai en premier avec les enfants un petit musée d’archéologie (museo arqueologia de la universidad catolica Santa Maria). Ce petit musée, gratuit et méconnu, abrite de beaux objets et notamment des momies du désert antérieures à la civilisation inca. Elles se sont bien conservées en raison de la sécheresse.

 

Les enfants étant fascinés par les momies, nous partons ensuite au Museo Santuarios Andinos. C’est en effet dans ce musée (le plus visité d’Arequipa) que l’on peut voir la célèbre momie « Juanita », émouvante « Princesse des glaces », découverte accidentellement en 1995 au sommet du volcan Ampato (6300m). Pendant près de 550 ans le volcan a gardé en son sein cette fillette inca âgée d’environ 12ans. Pourquoi de tels sacrifices ? Elle a été offerte à l’Apu Ampato (les montagnes sont considérées comme des dieux) par les prêtres incas de l’époque pour calmer les catastrophes naturelles que les incas pensaient être provoquées par les dieux.

 

sans-titre.png

 

Un petit film nous est présenté pour expliquer que Juanita a dû voyager de Cusco accompagnée d’une cour. Un voyage éprouvant dans la haute montagne mais elle était consciente qu’elle établirait un contact privilégié avec les dieux. Après de grands rites, elle dût être endormie ou peut-être droguée à la coca et chicha avant de recevoir le coup de grâce dans la tempe droite. Les riches étoffes qui l’enveloppaient sont exposées au musée, ainsi que les différentes offrandes avec lesquels elle était enterrée en position fœtale. Juanita, quant à elle, est conservée dans un caisson transparent à -20°C.

 

sans-titree.png

 

C’est l’éruption du volcan Sabancaya à côté de l’Ampato qui a rendu possible cette découverte, ayant mis à nu la momie jusqu’alors conservée dans la glace.

La princesse des glaces n’était pas la seule à subir ce genre de sacrifice, c’était assez courant chez les incas. Mais elle est la mieux conservée des 18 momies découvertes à ce jour sur les hauts sommets andins.

 

Après cette visite très instructive, nous nous baladons à la tombée du soir vers la Plaza de Armas, c’est très beau lorsque la ville s’illumine. Nous faisons également connaissance avec 2 couples de français venus en voyage organisé pendant 3 semaines dans tout le Pérou.

 

24 Arequipa8

 

Le lendemain, nous prenons un taxi direction le quartier résidentiel de Yanahuara (nord-ouest du centre). Il y a là une belle église en lave blanche avec une place bordée de palmiers, mais surtout un mirador avec une vue superbe sur la ville et sur les 3 volcans. Ici, je fais également l’acquisition de quelques pierres semi-précieuses pour la fabrication de mes macramés. Au Pérou, leur prix est dérisoire.

 

Nous continuons à pied notre balade dans le secteur, le long de l’avenida Ejercito. Nous espérons trouver un nouvel objectif pour l’appareil photo qui est dans un sale état… Bredouilles, même dans le grand centre commercial (Real Plaza), nous ne trouvons pas !

 

En fin de journée, je profite du jardin pour faire sécher le linge lavé à la main !!!

 

Le soir, nous décidons de faire plaisir aux enfants : nous allons manger au McDo !

 

Au réveil le lendemain, nous quittons le parking de l’hôtel et nous arrêtons au grand supermarché Metro pour refaire le plein. Les grands centres commerciaux existent essentiellement sur les villes de la côte péruvienne, dans le centre, il n’y a pas grand-chose.

 

En route maintenant vers le lac Titicaca…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemble-autrement-au-bout-du-monde - dans Perou
commenter cet article

commentaires

gay telephone 02/06/2016 15:56

Merci pour tous ces articles je vais me pencher sérieusement dessus!

nounou 05/12/2013 00:53

un clin d’œil pour vous quatre.
ps:je n'aime ni les zombies ni les momies.