Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 00:09

Du 4 au 7 février 2013

 

Nous avons quitté avec un brin de nostalgie la ville de Zihuatanéjo et tous les amis et habitudes que nous avions là-bas.

 

Nous faisons rapidement les courses au « Commercial Mexicana » et nous mettons en route pour Acapulco, la station balnéaire la plus fréquentée du pays. Ca n’est pas une ville qui nous enchante particulièrement car trop touristique et tape à l’œil pour nous. En plus, on sait qu’elle n’est pas très sécuritaire,  que la corruption est assez répandue et que le trafic y est bouillonnant.

Mais c’est un passage obligé pour se rendre plus au sud. On roule un peu plus de 4h et on décide de se poser dans un camping à Pie de la Cuesta, une 15aine de kilomètre avant Acapulco.

 

C’est un village situé sur une longue fine bande de terre entre océan et lagune de Coyuca, l’endroit est paisible et plus sauvage, loin du zimboumboum d’acapulco. C’est aussi là que les gens viennent voir les plus beaux couchers de soleil qui ne sont pas visibles depuis la ville.

 

acapulco map

 

On regarde les différents campings situés dans ce village et après réflexion, nous nous arrêtons dans le dernier, le plus éloigné donc, le plus beau, calme et le moins cher (nous avons négocié le prix à 200pesos). Les lieux sont propres, bien entretenus, il y a pleins de cocotiers, une grande piscine, une machine à laver, une grande cuisine commune sous un palapas et la plage en face. Le plus surprenant pour nous, c’est que chaque emplacement possède sa propre petite piscine. Le portail est fermé en permanence, ici on se sent vraiment bien !

 

acap7

 

acap6

 

acap8

 

Le camping est vaste mais il n’y a que 2 camping-cars, des québecquois ici pour plusieurs mois. Nous faisons donc leur connaissance : Gérard1 qui voyage seul et gérard2 et Diane habitué du lieu depuis 3 ans.

Nous passons la soirée avec Gérard1 à discuter jusque passé minuit, nous nous découvrons beaucoup de points communs sur pas mal de sujets, nous avons la même philosophie de la vie. Pour ceux qui connaissent Pierre, vous pourrez comprendre qu’ils ont eu des conversations très scientifiques et philosophiques ensemble.

 

Nous pensions juste faire halte ici pour repartir le lendemain, mais Gérard1 propose de nous faire visiter la ville, il a un pick up et peut donc se déplacer facilement. Il aime le contact avec les gens et rendre service, c’est quelqu’un d’adorable.

 

Le matin donc, il nous amène remplir notre bouteille de gaz et ensuite, il nous conduit jusqu’au centre du vieux Acapulco.

Le trafic est hyper dense, on avance au pas d’homme. On aura bien le temps de voir la ville, sa cathédrale et ses plages bordées de grands hôtels. La ville n’a pas vraiment de charme, nous sommes assez déçus mais finalement pas étonnés. Le plus sympa sera La Quebrada, c’est fameux clavadistas (plongeurs de la mort) qui s’élancent des falaises à plus de 35m. Le spectacle est payant (40pesos/pers) mais c’est vraiment à voir.

 

acap1

 

acap5

 

acap2

 

acap3

 

acap4

 

Après ça, nous irons tous les 5 manger dans un bouiboui des spécialités mexicaines, délicieux !

 

acap9

 

Pour le reste de l’après-midi, Gérard nous fera faire un tour avec sa voiture le long de la baie. Ca bouchonne sévère, il fait une chaleur écrasante et nous sommes toujours aussi dépités de voir le contraste entre la richesse d’un côté, les moyens développé pour les touristes et la misère de l’autre.

 

acap10

 

acap11

 

acap12

 

Le seul truc qui amusera les enfants, ce sont les bus de la ville décorés par différents personnages de dessins animés, ainsi que les taxi, des coccinelles blanches et bleues. Il y en a partout.

 

acap

 

De retour au camping, nous irons nous rafraîchir dans les vagues. Mais ici, prudence, l’ocean est violent, les vagues sont hautes et puissantes.

 

acap13

 

En soirée, nous inviterons Gérard à manger des tortillas avec nous. Il est content de pouvoir apprendre comment les cuisiner. Comme la veille, nous discuterons un bon moment avant de nous coucher.

 

acap14

 

Le lendemain, nous attendons que le linge que j’ai lavé finisse de sécher pour quitter le camping.

Mais à midi, tout le monde nous dissuade de partir à cette heure car il y a des gros bouchons en ville, la propriétaire du camping nous conseille plutôt demain entre 8 et 9h. Et finalement on est tous content de rester avec Gérard. On en profite tous pour aller faire du bodyboard. On s’amusera ensemble toute l’après-midi. On apprendra à Gérard à passer sous les vagues pour les éviter. Un bon moment !!!

 

Le soir, on ira prendre l’apéro sur la plage avec les 2 Gérard et Diane, on partagera ensuite à nouveau le repas tous les 5.

 

Au matin, nous nous levons de bonne heure, on dit aurevoir à tout le monde et quitter Gérard nous arrache une fois de plus le cœur. Dur dur, toutes ces belles rencontres ne durent qu’un instant, mais quelle qualité d’échange et de partage.

Gérard, on te souhaite une belle et longue route, dans tous les sens du terme ;-)

 

La traversée d’Acapulco se fera finalement très bien, ça roule.

 

acap15

 

Mais arrivés un peu avant diamante, un policier nous arrête signalant que nous avons grillé le feu rouge et que nous roulions trop vite, ce qui est totalement faux, d’autant plus que nous étions en camping-car de 4 tonnes dans une montée !!! Il nous dit que nous devons payer 2300 pesos (140€) d’amende. On a beau expliquer, mais la communication est difficile vu que nous ne sommes pas très à l’aise avec la langue. Il finit par nous dire que si nous lui donnons 1000 pesos tout de suite, il nous laisse partir. Nous jouons sur le fait que nous n’avons que 200 pesos de cash sur nous. Il accepte, nous lui donnons donc ce qu’il veut et repartons très en colère avec ce sentiment de s’être laissé piéger par ce flic corrompu. C’est la 1ère fois que ça nous arrive, on sait que c’est courant en Amérique central. La prochaine fois, on essayera d’être plus persuasif.

 

Une fois Acapulco derrière nous, nous sommes soulagés. On roulera plus de 7h vers Puerto Escondido, avec de nombreux topes sur la route que nous n’avons même pas vu. Le camping-car a fait quelques vols planés, les amortisseurs ont bien dégusté.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ensemble-autrement-au-bout-du-monde - dans Mexique
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite en ligne 01/09/2016 10:42

En effet, cette réalisation est une vraie merveille, merci pour cet article en tout cas.

carole 28/02/2013 14:06

Bonjour, je vous lis tjours avec bcp de plaisir, pour info pour la prochaine mésaventure, vous ne comprenez pas ce que l'on vous demande... Bonne continuation

ensemble-autrement-au-bout-du-monde 08/03/2013 02:07



merci pour votre intérêt, on prend note du conseil ;-)


A bientôt



nounou 20/02/2013 08:59

Très content d'avoir enfin de vos nouvelles et de savoir que vous n'avez pas de problème,faites attention au camping car, vous en avez encore besoin ;-) gros bisous de Belgique.